Le géant égyptien Orascom Construction 270 millions d’euros de contrats pour le métro du Caire
#BERD #Cooperation #Emploi #EmploiFormation #Europe #Financement #Formation #Industrie #Institutions #Investissement #EGYPTE
Denys Bédarride
lundi 25 octobre 2021 Dernière mise à jour le Lundi 25 Octobre 2021 à 11:51

Ces demandeurs d’emploi seront chargés de la maintenance du matériel roulant de la ligne 2 du métro du Caire. L’objectif est de permettre aux stagiaires d’acquérir des compétences et une expérience pratique dans la gestion de ce matériel. Cette formation est également destinée à leur faciliter l’accès à l’emploi. 

La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) s’est engagée avec la société sud-coréenne Hyundai Rotem, entreprise fabricant du matériel ferroviaire roulant, pour offrir une formation certifiée à 80 jeunes chômeurs égyptiens. Cette formation s’articulera autour de travaux liés à la maintenance du matériel roulant de la ligne 2 du métro du Caire, un projet d’infrastructure majeur que la BERD a soutenu en 2016 avec un prêt de 100 millions d’euros.

Le financement de la Banque était destiné à l’achat de matériel roulant, y compris les pièces détachées et le matériel de maintenance, mais il s’accompagnait également d’un engagement à soutenir un programme de formation des jeunes. On passe donc aujourd’hui à la phase de réalisation. Le programme comprend une partie théorique et une formation pratique sur site.

Cette organisation doit permettre aux stagiaires d’acquérir des compétences pertinentes et une expérience pratique dans la gestion du matériel roulant. Elle est également destinée à leur faciliter l’accès à l’emploi en Egypte dans des secteurs à forte intensité de main d’oeuvre comme le métro, les chemins de fer et les services publics. A l’issue de la formation et de la réussite à un un examen écrit, les stagiaires recevront une certification.

La formation, qui a été conçue par Hyundai Rotem sera dispensée par des personnels locaux et internationaux. Au printemps dernier, La National Egyptian Railway Industries Company et les ministères égyptien des Transports et de la Planification et du Développement économique ont signé un protocole d’accord avec la  Hyundai Rotem. L’objectif pour l’entreprise sud-coréenne est d’accompagner les Egyptiens dans une fabrication locale de véhicules ferroviaires en mettant l’accent sur le transfert de technologies.

L’Egypte vise un taux de localisation de 25% d’ici à deux ans pour la fabrication de rames de métro et de train à traction électrique. Ce chiffre pourrait passer à 50% dans les quatre ans qui viennent arriver à 75% en 2027.

L’Egypte a commandé à Hyundai Rotem 32 voitures climatisées pour la ligne 3 du métro du Caire.

Une partie devrait être fabriquée localement. Hyundai Rotem est une entreprise sud-coréenne qui fabrique du matériel ferroviaire roulant, des produits de défense et des équipements d’usine. Elle fait partie du groupe Hyundai Motor.

L’Égypte est un membre fondateur de la BERD. Depuis le début de ses opérations dans le pays en 2012, la Banque a investi plus de 8 milliards d’euros dans 136 projets.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *