Turquie : Une belle performance pour la Ville d’Antalya qui a accueilli 8,5 millions de touristes depuis janvier 2021 
#AnalyseEconomique #Covid19 #RelanceEconomique #Tourisme #Vaccination #TURQUIE
Denys Bédarride
mardi 9 novembre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 9 Novembre 2021 à 13:39

La ville touristique Antalya, dans le sud de la Turquie, a accueilli plus de 8,5 millions de touristes les 10 premiers mois de l’année, malgré la pandémie de Covid-19. Considérée comme “”la capitale du tourisme turc””, Antalya continue d’accueillir des touristes au mois de novembre aussi, grâce au “”certificat de tourisme sécurisé””.

Les touristes ont profité de services hygiéniques et sécurisé pendant la pandémie, grâce à ce programme qui a imposé des règles sanitaires à suivre.

En 2020, la ville n’avait accueilli que 3,5 millions de touristes à cause de la Covid-19.

Nombreux touristes sont arrivés à Antalya en 2021 grâce à hausse du taux de vaccination et la levée des restrictions sur les voyages.

Durant les dix premiers mois de l’année courante, 8 616 000 personnes sont venues à Antalya.

Les touristes russes sont au premier rang avec 3 448 706 touristes, pendant cette période, soit une hausse de 145% en glissement annuel. Antalya avait accueilli 1 402 579 touristes dans la même période de 2020.

Les Ukrainiens ont suivi les Russes avec 1 258 138 touristes, puis les Allemands (1 164 338 touristes contre 335 484 personnes en 2020).

Le préfet d’Antalya, Ersin Yazici s’est félicité de la performance de la ville, notant qu’ils prévoient un total près de 10 millions de visiteurs à la fin de l’année.

“”Cette ville a montré au monde entier qu’elle peut offrir un service touristique adéquat même durant la pandémie, a-t-il dit. […] Antalya, qui assure le tiers des recettes touristiques de la Turquie, offre un service de très bonne qualité.””

Yazici a remercié les acteurs du secteur touristique turc, les appelant à ne pas cesser de travailler pour montrer l’hospitalité turque.

Source Agence Anadolu “

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *