Algérie : 128 zones d’expansion touristique à travers le pays vont être reclassées
#Actualite #Artisanat #Decideurs #Economie #Tourisme #ALGERIE
Denys Bédarride
mercredi 4 mai 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Mai 2022 à 07:30

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hammadi, a révélé, ce 27 avril à Chlef, que 128 zones d’expansion touristique (ZET) à travers le pays doivent être reclassées pour bénéficier d’une correction administrative à leur exploitation dans la promotion du tourisme.

S’exprimant en marge d’une visite de travail et d’inspection de son secteur à Chlef, Yacine Hammadi a indiqué que les ZET à Chlef, à l’instar des autres wilayas du pays, nécessitent la redéfinition de leurs frontières et une série de procédures administratives, ainsi que leur reclassement.

« L’épuration du foncier touristique est l’un des objectifs les plus importants du ministère du Tourisme  », a affirmé le ministre ajoutant que « les dossiers de 128 ZET à travers le pays contiennent des erreurs administratives en raison du nouveau statut, notamment la redéfinition des frontières entre les communes et l’expansion urbaine ».

Il a souligné que certaines ZET qui ont perdu ce caractère à travers l’expansion urbaine et les investissements agricoles « devraient être déclassées» outre la levée de tous les obstacles administratifs pour permettre de faciliter les procédures de leur exploitation, faisant savoir que son département ministériel s’attelait à élaborer un décret sur l’exploitation et l’organisation des ZET.

Lors de sa visite au complexe de vacances de la commune de Sidi Abderrahmane et à l’hôtel Dar El-Ikram de la commune de Beni Haoua, le ministre du Tourisme a appelé à la révision des prix d’hébergement et à améliorer les services hôteliers.

Au début de sa visite, le ministre a présidé le lancement des activités de la première session de formation au profit des gestionnaires de plage pour suivre le déroulement de la saison estivale.

Source Algérie Presse Service

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *