Le Maroc grâce à un câble sous-marin devrait fournir de l’électricité au Royaume-Uni dès 2027
#Connectique #Cooperation #Economie #Egypte #Electricite #Energie #Eolien #Internet #Production #Ressources #Sahara #Solaire #MAROC #RoyaumeUni
Agence Ecofin
mercredi 11 mai 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 11 Mai 2022 à 07:30

Après l’annonce des pourparlers en avril 2021, le projet d’installation d’un câble sous-marin reliant le Maroc et le Royaume-Uni devrait fournir de l’électricité en 2027. Le Maroc veut exploiter son potentiel pour exporter de l’électricité verte, parallèlement à sa transition énergétique.

Sir Dave Lewis, président de la société spécialisée en énergie propre, Xlinks, a affirmé, le 29 avril, que si son lancement intervient avant la fin de cette année, le projet de câble sous-marin reliant le Maroc au Royaume-Uni pourrait fournir de l’électricité dès 2027.

Intervenant sur une émission de Sky News, Sir Lewis, a indiqué, selon la presse marocaine, que le câble sera relié au réseau national britannique dans le North Devon, assurant que « si le projet est lancé avant la fin de cette année, l’électricité commencera à circuler en 2027 et le projet pourra tourner à son potentiel maximum en 2030 ».

Le Maroc grâce à un câble sous-marin devrait fournir de l’électricité au Royaume-Uni dès 2027 1

En avril 2021, le PDG de Xlinks a annoncé que sa société envisage de construire une centrale électrique de 10,5 GW (7 GW pour le solaire, et 3,5 GW pour l’éolien) au Maroc et de transférer l’énergie produite directement vers le Royaume-Uni via un câble sous-marin HVDC (High Voltage Direct Current), d’une longueur de 3 800 km.

Le câble, selon les déclarations du PDG, devait être relié à des sites au Pays de Galles et dans le Devon, faisant de lui le plus long câble électrique sous-marin au monde. Cette initiative serait motivée par le faible coût de production et la disponibilité des ressources au Maroc. « Le faible coût de la production solaire et éolienne au Sahara signifie que le projet peut inclure un stockage important pour permettre au projet de fournir de l’électricité au Royaume-Uni toute la nuit », déclaraient les responsables de l’entreprise.

Ce projet, s’il venait à démarrer comme prévu, ferait du Maroc l’un des grands exportateurs d’électricité à base des énergies renouvelables, un hub régional de l’énergie, à l’instar de l’Egypte. Le pays est en pleine transition énergétique, considéré même comme un modèle dans cette course vers le zéro net. En 2021, la part des énergies renouvelables dans la puissance électrique totale installée était de 37%.

Pour voir la vidéo : https://youtu.be/MfBDWzMQRqc

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.