Brouillon auto 98
#Actualite #BuzzNews #Ecologie #Energie #EnergiesRenouvelables #Environnement #Gaz #TransitionEnergetique #EchangesMediterraneens #France #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 9 mai 2022 Dernière mise à jour le Lundi 9 Mai 2022 à 07:30

Du 9 au 12 mai, la Région Nouvelle-Aquitaine et France Expertise reçoivent une délégation tunisienne représentant le Ministère de l’Environnement, l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie et l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement, pour quatre jours consacrés à la méthanisation et au biogaz.

Il s’agit de présenter les moyens à disposition des autorités publiques en Nouvelle-Aquitaine pour inciter et accompagner ces projets de valorisation énergétique, et faire visiter plusieurs installations pour en comprendre les modèles économiques, de gouvernance et la mise en place. Cette visite d’étude pourra déboucher dans les mois à venir sur des collaborations et des sollicitations d’experts pour des missions courtes en Tunisie autour des énergies renouvelables.

La question de la méthanisation est au cœur de Néo Terra, la feuille de route de la Région dédiée à l’accélération de la transition énergétique et écologique. Aujourd’hui, la Nouvelle-Aquitaine est capable de produire 30% de ses besoins en gaz d’ici 2030 et d’atteindre 100% de gaz vert en 2050, en développant une méthanisation durable. 

Acteur interministériel de la coopération technique internationale, Expertise France accompagne à l’international les acteurs publics et privés dans la transition énergétique et l’accès universel à l’énergie. Elle est l’opérateur en Tunisie du projet SUNREF (Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance), financé par l’Agence Française de Développement, qui vise à favoriser l’émergence de projets de méthanisation.

La délégation tunisienne se rendra sur le plateau technique d’APESA à Montardon le 11 mai.

Ce centre conduit des études spécifiques à la méthanisation, à savoir la caractérisation des intrants, la mesure du potentiel méthanogène des ressources ainsi que des tests en unité pilote. 

Objectifs : vérifier la faisabilité du projet en cours de conception et valider les performances du procédé de méthanisation.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.