Brouillon auto 97
#Cooperation #Democratie #Economie #Gouvernance #UnionEuropeenne #MAROC
Denys Bédarride
mardi 31 mai 2022 Dernière mise à jour le Mardi 31 Mai 2022 à 07:30

Le programme d’appui à la participation citoyenne pour la région de Beni Mellal Khénifra a été lancé officiellement le 19 mai à Beni Mellal. Il a pour objectif la promotion du rôle de la société civile et de la participation citoyenne dans 5 régions du Maroc pour renforcer la gouvernance locale. 

Le programme d’appui à la participation citoyenne pour la région de Beni Mellal Khénifra a été lancé officiellement à Beni Mellal en présence du Wali de la région de Beni Mellal, du Ministre conseiller, Chef de coopération de l’Union européenne au Maroc, du Président de la région Beni Mellal Khénifra, de la représentante du Ministère délégué auprès du chef de gouvernement chargé des relations avec le parlement,  des représentants des provinces et des communes de Beni Mellal et d’Azilal, des membres de la société civile locale ainsi que des partenaires de mise en œuvre, le Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (MCISE) et Enabel, Agence belge de développement.

Inauguré officiellement au niveau national en avril dernier à Rabat, ce programme s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le Royaume du Maroc et l’Union européenne visant à appuyer les efforts déployés du pays en matière de promotion de la démocratie participative et de la participation citoyenne au Maroc. 

Le Maroc lance la modernisation de son rail pour améliorer la compétitivité logistique du pays

Le programme sera déployé sur une durée de 3 ans dans cinq régions du Maroc :

1.      La région de Beni Mellal-Khénifra,

2.      La région de Casablanca-Settat,

3.      La région de l’Oriental,

4.      La région de Souss-Massa, et

5.      La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Le programme a pour objectif la promotion du rôle de la société civile et de la participation citoyenne dans les 5 régions pour renforcer la gouvernance locale. Il intègre les composantes ci-dessous :

– Le renforcement du tissu associatif (TAMURI), mise en œuvre par le Centre Marocain pour l’Innovation et l’Entrepreneuriat Social (MCISE).

– Le renforcement de la participation de la société civile dans l’élaboration, le suivi et l’évaluation des politiques publiques locales est mise en œuvre par Enabel, l’Agence belge de développement en partenariat avec la Direction Générale des Collectivités Territoriales et le Ministère délégué auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec le parlement (Direction des Relations avec la Société Civile). 

Cette composante vise le renforcement des dynamiques locales via la consolidation des espaces de dialogue et la généralisation des bonnes pratiques en matière de participation citoyenne.

Source : Délégation de l’Union européenne au Maroc

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.