Egypte : Le gouvernement migrera bientôt vers la nouvelle capitale administrative, conçue pour être une ville intelligente
#AfriqueDuNord #Connectique #Economie #Internet #MoyenOrient #Sciences #Telecommunication #EGYPTE
Agence Ecofin
samedi 18 juin 2022 Dernière mise à jour le Samedi 18 Juin 2022 à 07:30

La construction du quatrième satellite de NileSat a débuté en décembre 2019. Le projet initialement prévu pour durer 25 mois devait être livré en janvier 2022. Le calendrier du projet a finalement été prolongé de quatre mois supplémentaires.

Le satellite de communication géostationnaire Nilesat-301 de l’opérateur égyptien de satellites de télécommunications NileSat est dans l’espace. Construit par la société Thales Alenia Space, l’engin a été lancé, le mercredi 8 juin, à bord d’une fusée Falcon 9 de la société spatiale américaine du milliardaire d’origine sud-africaine Elon Musk.

NileSat-301 est basé sur la plateforme Spacebus 4000-B2, avec une masse de 4 tonnes au lancement. Il aura une durée de vie minimale de 15 ans durant lesquels il fournira des services de communication et de haut débit par satellite à l’Égypte et aux pays voisins de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord).

Brouillon auto 126

La construction de NileSat-301 a débuté en décembre 2019 avec la signature d’un accord entre NileSat et Thales Alenia Space au terme d’un appel d’offres international. Le projet avait un délai de développement de 25 mois et devait être livré en janvier 2022. Il s’agit du deuxième satellite de télécommunications géostationnaire réalisé par Thales Alenia Space pour le compte de NileSat, après NileSat-201. Les deux premiers satellites de la société ont été construits par l’ex-société aérospatiale française Matra Marconi, aujourd’hui Airbus Defence and Space.

Une fois opérationnel, NileSat-301 viendra renforcer et remplacer le satellite NileSat-201, qui expirera en 2028. Le nouveau satellite de télécommunications géostationnaire contribuera également à l’extension de la fourniture de services de télécommunications et de radiodiffusion numérique directe en Afrique australe et dans le bassin du Nil, renforçant ainsi le leadership commercial de NileSat.

« NileSat-301 est capable de manœuvrer les antennes pour ajuster des zones de couverture en fonction des besoins des pays africains, qui sont considérés comme de nouveaux marchés pour NileSat », a déclaré Ahmed Anis, président-directeur général de la société égyptienne.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.