Le port de Beyrouth perd 800 millions de dollars à cause de la corruption
#Beyrouth #Cooperation #Economie #France #Marseille #TransportMaritime #LIBAN
Denys Bédarride
dimanche 26 juin 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 26 Juin 2022 à 07:30

Cet accord vise à renforcer la coopération entre les deux ports. Plus précisément et selon le communiqué rapportant cette signature, le port de Marseille pourra fournir son expertise sur des questions de gouvernance portuaire et d’organisation interne. 

La cérémonie de la signature d’un accord de partenariat entre le grand port maritime de Marseille (GPMM) et le port de Beyrouth a eu lieu le 8 juin dernier en présence de l’Ambassadrice de France Anne Grillo, du ministre des Travaux publics et du Transport, Ali Hamiyé, du ministre de l’Industrie, Georges Bouchikian, du président du directoire du GPMM, Hervé Martel, et de son homologue libanais Omar Itani. 

Liban : Les Ports de Beyrouth et de Marseille en France renforcent leur coopération

Cet accord vise à renforcer la coopération entre les deux ports. Plus précisément et selon le communiqué rapportant cette signature, le port de Marseille pourra fournir son expertise sur des questions de gouvernance portuaire et d’organisation interne. 

Un échange d’informations entre les deux partenaires est également prévu pour aider au développement du commerce maritime. Des formations pourraient aussi être octroyées dans les domaines de la sécurité maritime et portuaire, la sûreté, l’informatique portuaire ou encore la protection de l’environnement.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.