Shekel israélien : Le cycle de hausse face à l'euro n'est certainement pas terminé. Analyse de William Gerlach, Country Manager France chez iBanFirst. 1
#Consommation #Economie #Inflation #Social #ISRAEL
Denys Bédarride
dimanche 14 août 2022 Dernière mise à jour le Dimanche 14 Août 2022 à 07:00

Depuis un an, les autorités israéliennes ont pris plusieurs mesures visant à limiter les prix des produits de première nécessité. Quelques produits qui échappaient encore à la reconnaissance automatique des normes européennes vont désormais en bénéficier et pouvoir être importés plus facilement (lessives et détergents, couches, etc.).

Cette mesure intervient au moment où Carrefour et Spar entament leur implantation sous forme de franchise en Israël, ce qui devrait permettre à leurs centrales d’achat européennes de fournir plus aisément le marché israélien. Le prix du pain sera par ailleurs bien libéré en avril 2023 mais uniquement en application d’un schéma de hausses graduelles revues à la baisse. 

Des incitations fiscales sont aussi prévues pour les promoteurs immobiliers louant leurs appartements sur de longues périodes afin de réduire le nombre des baux d’une durée d’un an qui sont d’usage courant en Israël.

Par ailleurs la Cour Suprême ouvre la voie à des actions de groupe devant les tribunaux afin de permettre aux citoyens qui se sentent lésés par des « prix exorbitants » d’attaquer en justice les monopoles et les entreprises qui abuseraient de leurs positions dominantes. 

Au même moment, le président du principal syndicat du pays a appelé au boycottage de certaines entreprises importatrices au motif que les hausses de prix qu’elles ont appliquées récemment seraient hors de proportion avec les réalités du marché. 

Source : Ambassade de France au Liban

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.