L’Algérie a bien réussi à achever le déploiement de l’infrastructure télécoms à haut débit jusqu’au Niger
#Europe #Irak #Jordanie #Partenariat #Telecom #EGYPTE
Agence Ecofin
lundi 29 août 2022 Dernière mise à jour le Lundi 29 Août 2022 à 17:02

Avec la pandémie de Covid-19, la connectivité numérique est devenue encore plus vitale pour les citoyens, les entreprises... Telecom Egypt et Orange Jordan s’associent pour répondre à la demande croissante dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

L’opérateur de télécommunications égyptien Telecom Egypt a annoncé avoir signé un accord de partenariat avec la filiale jordanienne du groupe Orange. Les deux partenaires s’engagent à construire un système terrestre hautement fiable dénommé « Cairo Amman Baghdad (CAB) System » afin de relier l’Irak à l’Europe à travers les territoires jordanien et égyptien. Il permettra notamment de fournir des solutions de télécommunications et de connectivité de pointe.

Le nouveau système s’appuiera sur la position, les actifs internationaux et les installations de Telecom Egypt, ainsi que sur l’infrastructure diversifiée d’Orange Jordan en Jordanie. L’intégration des réseaux des deux sociétés permettra d’offrir des services de connectivité Internet fiables et à faible latence afin de répondre à la demande croissante du marché irakien.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la stratégie des deux opérateurs visant à étendre leur présence au Moyen-Orient en général, et sur le marché irakien en particulier. Il intervient dans un contexte particulier marqué par l’accélération de la transformation numérique et la forte demande des populations en services numériques.

Selon la GSMA, la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord devrait compter 456 millions d’abonnés uniques à la téléphonie mobile d’ici 2025, soit une pénétration de 68 %. De plus, les revenus des opérateurs télécoms de la région devraient atteindre 66,5 milliards USD sur la même période, tandis que leurs investissements en capital seront de 37,3 milliards USD.

Le système CAB sera prêt à être mis en service au troisième trimestre de 2022. Une fois lancé, il permettra d’enrichir l’expérience des utilisateurs pour le marché irakien en le desservant par une nouvelle route très résiliente et totalement diversifiée, selon Adel Hamed, directeur général et président-directeur général de Telecom Egypt.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.