Maroc : La crise du COVID-19 va-t-elle être une occasion de développer le leadership féminin ?
#Actualite #Business #Covid19 #Entrepreneuriat #Femmes #Institutions #MAROC
Janos Fernandez
jeudi 6 août 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 6 Août 2020 à 17:18

Face à la situation de crise sanitaire et économique actuelle, de nouveaux modèles de développement sont à trouver. La pandémie a eu cette conséquence positive de mettre en évidence la résilience des femmes, en première ligne et fortement sollicitées dans le contexte des soins et de la santé.

Partant de ce constat, le WIMEN ( Women International Management & Executive Network) a organisé avec la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD) un webinaire « Le leadership inclusif pour construire le Maroc de demain ». 

L’objectif était de mettre en place des initiatives associant les femmes à la relance de l’économie pour mettre en place les conditions d’une relance durable de la croissance au Maroc.

Trois idées fortes ont été mises en avant lors de cet évènement :

– Développement de la gouvernance mixte au sein des entités politiques et des organisations publiques et privées

– Accroissement de l’employabilité et de l’entrepreneuriat, notamment dans les milieux ruraux

– Réévaluation du système éducatif, en particulier sur les points de la scolarisation et de l’orientation qui se heurtent à des modèles et pratiques amenant à considérer l’éducation comme moins importante pour les filles que pour les garçons.

Suite à ces échanges, des recommandations à transmettre à la CSMD ont été déterminées, comprenant entre autres le renforcement de l’accès des femmes aux responsabilités, l’égalité salariale ou encore la mise en place de quotas dans les organes de décision publics et privés.

Pour atteindre ces objectifs, plusieurs possibilités sont envisagées, faisant appel aux nouvelles technologies, avec la mise en place d’un supra-réseau collectif féminin et professionnel et la possibilité d’une gouvernance partagée des organisations patronales et des fédérations professionnelles.

Cependant ces idées ne pourront être mises en place sans des mises à jour des lois pour favoriser l’égalité professionnelle et des opportunités équitables de gouvernance.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *