Libye : Le Covid-19 progresse fortement et les pertes financières s’accumulent
#Actualite #AnalyseEconomique #Covid19 #Economie #Sante #LIBYE
Denys Bédarride
mardi 11 août 2020 Dernière mise à jour le Mardi 11 Août 2020 à 11:41

La National Oil Corporation continue daccumuler des pertes financières en raison du blocus pétrolier (7,841 Mds USD en 200 jours).Les pertes financières causées par la fermeture des installations pétrolières depuis janvier 2020 (soit 200 jours de blocus pétrolier) ont atteint 7,841 Mds USD. 

La Maison Blanche a appelé le 4 août 2020 à une réouverture immédiate du secteur pétrolier, à la mise en œuvre d’une solution démilitarisée sur la ligne Syrte – Jufra, au respect de l’embargo sur les armes et à la finalisation d’un cessez-le-feu dans le cadre du dialogue militaire 5+5.

Le Covid-19 progresse fortement en Libye ; le Conseil présidentiel (CP) a publié un décret pour contraindre la population à respecter les mesures préventives ; lUnion européenne a octroyé une aide de 20 M EUR à la Libye dans le cadre de la crise du covid-19.

4 879 cas de contamination au Covid-19 et 107 décès ont été confirmés par le Centre national de lutte contre les maladies (NCDC) en Libye au 7 août 2020. Le nombre de cas de contamination par jour a atteint un record le 6 août 2020 (404, notamment à Tripoli). En conséquence, le Conseil présidentiel a publié le 6 août 2020 un décret pour contraindre la population locale à se conformer aux mesures préventives contre le Covid-19, afin d’endiguer la propagation de la maladie. 

Les commerçants devront payer une amende de 500 LYD s’ils autorisent des personnes sans masque facial à entrer dans leurs magasins. L’amende sera doublée en cas de deuxième infraction. Leurs magasins seront fermés pendant un mois s’ils commettent une troisième infraction. Les magasins qui resteront ouverts après la période du couvre-feu (21h – 6h) seront condamnés à une amende de 1 000 LYD. 

Les chauffeurs de taxi acceptant des clients sans masque facial seront condamnés à une amende de 250 LYD. Enfin, les personnes qui conduisent pendant le couvre-feu paieront une amende de 500 LYD. L’Union européenne a déclaré le 4 août 2020 qu’elle avait mobilisé 20 M EUR pour aider le gouvernement libyen à faire face à la crise du covid-19. 

Cette aide vise à mettre en place de meilleurs mécanismes de coordination nationale pour la détection et la surveillance des clusters et à mieux sensibiliser le public au virus, avec des mesures préventives efficaces. Le financement de l’UE contribuera également à soutenir le système de santé publique de la Libye et permettra de financier des investissements urgents en termes d’équipement médical et d’équipement de protection individuelle pour les agents de santé qui sont en première ligne dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. 


Source : Service Economie Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *