L’Algérie entame les préparatifs pour le référendum populaire sur l’amendement constitutionnel
#Actualite #Politique #ALGERIE
Denys Bédarride
samedi 15 août 2020 Dernière mise à jour le Samedi 15 Août 2020 à 09:00

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a appelé, mercredi, les institutions étatiques compétentes à entamer les préparatifs en vue de la tenue du référendum populaire sur l’amendement constitutionnel.

C’est ce qui ressort des propos de Tebboune alors qu’il supervisait une réunion du gouvernement avec les gouverneurs de la capitale pour discuter du développement des zones confinées du pays.

Pour le président algérien, “le changement radical exigé par le mouvement populaire (février 2019) passe par la constitution et non par des décisions dans des bureaux fermés”.

En effet, “une constitution consensuelle est sur le point d’être présentée avec les propositions de la classe politique avant de procéder au vote de la majorité”, explique Tebboune.

Dans un autre contexte, le président algérien a souligné que “de l’argent corrompu et la contre-révolution sont derrière certains mouvements de contestation”.

Il est à noter que la date du référendum, annoncé en janvier dernier, n’a pas encore été révélée, toutefois, il pourrait être organisé entre fin septembre et début octobre.

L’amendement constitutionnel comprend l’élargissement des pouvoirs du Premier ministre et la levée de l’interdiction pour l’armée de mener des opérations hors des frontières pour la première fois.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *