La Tunisie aura une croissance négative de -6,5% en 2020
#Actualite #AnalyseEconomique #Economie #TUNISIE
Denys Bédarride
dimanche 16 août 2020 Dernière mise à jour le Dimanche 16 Août 2020 à 09:00

Le 29 juillet 2020, la Banque centrale de Tunisie a maintenu son taux directeur inchangé à 6,75% et prévoit une croissance économique négative de -6,5% en 2020.

Un communiqué du conseil d’administration (CA) de la Banque centrale de Tunisie (BCT) a été publié sur le site de l’institution, évoquant les conclusions de sa dernière réunion périodique le 29 juillet 2020. La BCT prévoit une croissance économique de la Tunisie négative à hauteur de -6,5% en 2020. 

Elle justifie ce chiffre par la forte baisse de l’activité dans les secteurs des industries exportatrices, du tourisme et du transport (ainsi que les industries non manufacturières dans une moindre mesure). La BTC mentionne notamment des difficultés persistantes dans le secteur des industries extractives, dont le pétrole et le phosphate. 

En considérant les indicateurs publiés par la Compagnie des phosphates de Gafsa, la production totale de phosphate sur les 7 premiers mois de l’année 2020 était effectivement limitée à 2,136 M tonnes, contre 3,327 M tonnes selon la prévision initiale. 

L’ensemble des composantes du PIB seront affectés : l’investissement (en raison du climat d’incertitude), la consommation privée, et les échanges extérieurs (du fait principalement de la baisse de la demande en zone euro notamment). La contraction des échanges commerciaux et la chute de l’activité touristique sont à l’origine de la baisse du déficit courant sur le 1er semestre 2020 (à 4% du PIB, contre 5,6% du PIB sur la même période de 2019). 

A contrario, le niveau des avoirs nets en devises de la BCT ne cesse de progresser grâce aux flux nets de capitaux croissants (NB : appui budgétaire notamment). Selon le dernier chiffre disponible,

il atteignait 139 jours d’importation le 7 août 2020, soit 21,4 Mds TND). L’inflation continue de baisser. Dans ce contexte, la BCT a décidé de maintenir son taux directeur à 6,75%. Enfin, la BCT rappelle « la nécessité de retrouver la stabilité politique ».Elle représente un facteur essentiel pour accélérer la mise en œuvre des réformes structurelles, nécessaires pour relancer l’économie et promouvoir l’investissement »

Pour rappel, le Chef de gouvernement de la Tunisie, Elyes Fakhfakh, désigné par le Président de la République tunisienne Kaïs Saïed le 20 janvier 2020, a présenté sa démission le 15 juillet 2020. Il a été remplacé le 25 juillet 2020 par Hichem Mechichi, qui a un mois pour former un gouvernement. 

Source : Service Economie Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *