#Agriculture #Eau #Echanges #Inde #Innovation #Technologie #ISRAEL
Janos Fernandez
jeudi 20 août 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 20 Août 2020 à 09:49

Netafim, le pionnier des systèmes d’irrigation par goutte-à-goutte décroche un contrat de 85 millions de dollars concernant 35 000 agriculteurs en Inde. L’originalité réside dans le concept de « communauté d’irrigation », à savoir la mise en commun des infrastructures afin de générer des économies d’échelle.

Ce nouveau contrat comprend trois grands projets qui impliquent la construction de systèmes d’irrigation pour 66 villages et 35 000 agriculteurs sur une superficie de 50 000 hectares dans l’état du Karnataka. 

Ces projets sont une extension du projet d’irrigation communautaire Ramthal dans l’État du Karnataka, que Netafim a achevé en 2017, et de quatre autres projets actuellement en cours dans le Karnataka et l’Andhra Pradesh, dont Netafim a obtenu les contrats en 2018.

Les méthodes d’irrigation communautaires fournissent une solution adaptée aux petits fermiers. Le principe est de relier un certain nombre de fermiers en leur donnant accès à l’infrastructure et aux technologies nécessaires

Ainsi chaque fermier bénéficie de l’outil adapté à ses besoins et la structure collaborative permet d’avoir un système global efficace tout en faisant baisser le coût individuel et en mutualisant les ressources et connaissances techniques. 

Pour ces projets communautaires, Netafim travaille étroitement avec le gouvernement mais aussi avec l’entreprise indienne spécialisée dans l’infrastructure, Megha Engineering & Infrastructures Ltd. (MEIL).

Ce projet va également former les fermiers à faire fonctionner les systèmes avancés pour cultiver une grande variété de récoltes, et les encadrer pendant plusieurs années pour garantir le succès de l’opération et rentabiliser l’investissement.

Dans le cadre de sa stratégie pour surmonter la crise économique, le gouvernement de l’Inde investit des sommes d’argent considérables dans des projets agricoles qui amélioreront le mode de vie des cultivateurs.

Netafim a l’intention d’élargir le modèle de projet d’irrigation communautaire à d’autres pays qui disposent aussi d’un grand nombre de petits fermiers, a déclaré son PDG Gaby Miodownik.

L’étendue des projets d’irrigation communautaire remportés jusqu’à présent concerne 202 villages en Inde et plus de 97 000 fermiers sur plus de
100 000 hectares de terrain
. La transition vers l’irrigation de précision devrait doubler le rendement de zones concernées par le projet, améliorer la qualité de la production et économiser environ 40 % d’eau et de consommation de fertilisants.

Pour mémoire, l’entreprise dispose de 33 filiales et 17 usines de production dans le monde, qui proposent des solutions d’irrigation et de fertilisation « sur-mesure » à des millions de fermiers en allant des petits exploitants aux producteurs à grande échelle, dans plus de 110 pays.

Source : Times of Israël

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *