Brouillon auto 11
#Banque #Economie #Finance #Financement #EGYPTE
Denys Bédarride
vendredi 11 septembre 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 11 Septembre 2020 à 09:50

L’Egypte bénéficiera de 2 milliards $ empruntés auprès de plusieurs banques internationales et régionales, a annoncé le ministère des Finances. L’opération qui vise à soutenir le budget national a été coordonnée par les banques Emirates NBD Capital et First Abu Dhabi Bank.

Le gouvernement égyptien a obtenu 2 milliards $ de plusieurs banques régionales et internationales. L’annonce a été faite par le ministère égyptien des Finances dans un communiqué publié ce 31 août 2020.

Selon les autorités égyptiennes, ces fonds serviront à financer le budget de l’Etat et à soutenir l’économie égyptienne afin de renforcer sa résilience aux fluctuations qui secouent les marchés mondiaux. L’enveloppe est constituée d’un prêt conventionnel de 1,5 milliard $ et d’un prêt islamique de 510 millions $.

L’acquisition de ces fonds intervient dans un contexte difficile marqué par la pandémie de covid-19 qui a poussé le gouvernement égyptien à adopter un budget historiquement élevé pour l’année budgétaire 2020-2021, alors que plusieurs experts s’attendent à voir le déficit se creuser. Dans un rapport sur le pays, le FMI a annoncé s’attendre à une croissance économique de 2% pour l’Egypte pour l’exercice fiscal en cours.  

Selon le ministre égyptien des Finances, Mohamed Maait, l’opération a été coordonnée par deux banques des Emirats arabes unis (EAU), à savoir : Emirates NBD Capital et First Abu Dhabi Bank.  

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *