#Decideurs #Economie #RecepErdoAn #TURQUIE
Denys Bédarride
jeudi 24 septembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 24 Septembre 2020 à 17:10

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a assuré que, contre toute attente, la Turquie affichera une forte croissance au 3ème trimestre de l’année, même si « certains veulent empêcher son ascension «.

Le Chef de l’État turc a pris la parole, le 19 septembre, lors de la cérémonie d’inauguration du 5ème tronçon de l’autoroute “Marmara Nord”, qui relie les villes de Gebze et Izmit, dans le nord-ouest. 

Dans son allocution, Erdogan a voulu mettre en avant les réussites de la Turquie dans le domaine économique, malgré la pandémie de Covid-19, et les mauvaises intentions de certains milieux internationaux qui veulent stopper le développement du pays. 

“En continuant à produire au 3ème trimestre de l’année, nous avons laissé dernière nous une partie importante des conséquences de la pandémie [de Covid-19]”, s’est-il d’abord félicité, rappelant que la croissance au 2ème trimestre, certes négative, a été moins mauvaise que de nombreux pays développés à travers le monde. 

“Nous allons clôturer le 3ème trimestre avec un taux de croissance qui saura satisfaire tout un chacun”, a-t-il assuré, estimant que cette performance aura des effets positifs sur la création d’emploi. 

Mais le président turc a voulu revenir sur les notes à la baisse attribuées par certaines agences internationales de notation. 

“Certains veulent à nouveau obliger la Turquie à se débattre dans ses questions internes afin d’empêcher notre réveil un siècle après”, a-t-il affirmé. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *