Tunisie : Le déficit budgétaire continue de se creuser : + 56,2% en un an
#Banque #Economie #Finance #MAROC
Denys Bédarride
lundi 19 octobre 2020 Dernière mise à jour le Lundi 19 Octobre 2020 à 10:52

Le MASI, principal indice de la Bourse de Casablanca, est en baisse de 16,1 % depuis le début de l’année. Cette chute s’affiche comme une petite résistance en comparaison du bénéfice net des sociétés cotées qui a plongé de 56 % au cours du premier semestre 2020.

À l’exception de quelques indices sectoriels, les différents indicateurs de performance des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca affichent une évolution négative depuis le début de l’année.

Le Moroccan All Shares Index (MASI), l’indice qui regroupe l’ensemble des entreprises présentes sur le compartiment actions du marché financier marocain est en recul de 16,15 % depuis le début de l’année, selon des données actualisées au 9 octobre 2020. Bien qu’élevée, cette baisse de performance du MASI se présente comme une résistance lorsqu’on la compare aux réalisations effectives des entreprises.

Prudence des investisseurs

Dans la logique financière basique, la valeur des sociétés cotées représente les perspectives de bénéfices futurs que les investisseurs en attendent. La survenance de risques de baisse de profitabilité est ainsi souvent suivie d’une baisse des valeurs boursières.

Or, on assiste à une situation légèrement différente au Maroc actuellement. Pour le premier semestre 2020, le bénéfice net des 67 sociétés cotées qui ont publié leurs résultats financiers de la période est en baisse de 56 %.

Mais certains éléments permettent de comprendre un effondrement moins prononcé des valorisations boursières au Maroc. Le premier est la prudence des investisseurs qui attendent qu’un impact de l’ampleur de celui provoqué par la pandémie de Covid-19 ne se répète plus.

Attijari Global Research a fourni une autre part des indicateurs. Cette filiale du premier groupe bancaire au Maroc estime que les bénéfices hors effets de la Covid-19 seront en baisse de 15,8 % pour les sociétés cotées marocaines, au terme de l’année 2020, et on assistera à un rebond de près de 12 % en 2021.

Les entreprises vont bientôt entrer dans la phase de publication des performances financières pour le compte du troisième trimestre 2020. On aura un meilleur aperçu de la façon dont elles ont géré la reprise, et, surtout, on saura si les pertes du deuxième trimestre 2020 seront surmontées. Les analyses les plus pessimistes entrevoient une baisse finale du MASI à – 20 % d’ici à la fin de l’année.

Source : Agence Ecofin.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *