Libye : Quelle est la situation financière du pays ?
#Economie #LIBYE
Denys Bédarride
lundi 11 janvier 2021 Dernière mise à jour le Lundi 11 Janvier 2021 à 11:37

Le nouveau taux de change unifié est entré en vigueur le 3 janvier 2021 et le Gouvernement d’entente nationale (GEN) a suspendu temporairement la surtaxe sur les ventes de devises qui avait été introduite en 2018 pour limiter la spéculation et la contrebande.

Le Conseil unifié de la Banque centrale de Libye (BCL) avait approuvé le 16 décembre le nouveau taux de change unifié de 4,48 LYD/USD, alors que le taux de change officiel s’établissait à 1,4 LYD/USD, contre 6,5 sur le marché parallèle. 

Le taux parallèle s’est aujourd’hui rapproché du taux officiel, chutant à environ 5,4 LYD/USD au 5 janvier. 

La BCL a déclaré que le nouveau taux de change sera utilisé à toutes fins (les usages gouvernementaux, commerciaux ou personnels), ajoutant que seuls les individus âgés de 18 ans ou plus peuvent acheter des devises étrangères auprès des banques, ce qui permettrait d’accorder à chaque citoyen éligible 20 000 dollars par an. 

L’unification du taux, qui constitue une dévaluation effective, devrait permettre d’apaiser la crise de liquidité et de lutter contre la corruption via le détournement des lettres de crédit, mais pourrait faire grimper le coût des marchandises importées. 

Suite à l’unification du taux de change, le GEN a décidé le 3 janvier 2021 de suspendre temporairement l’imposition d’une surtaxe sur les ventes de devises, qui avait été introduite en 2018 pour limiter la spéculation et la contrebande. La suspension a été conditionnée à la mise en œuvre du nouveau taux de change par la BCL. Elle est de trois mois et peut être prolongée.

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *