Tunisie : Quelle est sa situation financière et monétaire ?
#BanqueMondiale #Covid19 #Economie #FMI #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 18 janvier 2021 Dernière mise à jour le Lundi 18 Janvier 2021 à 10:47

La Banque Mondiale (BM) table sur une croissance de 5,8% en 2021 pour la Tunisie (3,9% pour le FMI), la 3e plus importante du continent africain, derrière Djibouti (+7,1%) et le Kenya (+6,9%) et son déficit commercial sur l’année est passé de 19,4 Mds en 2019 à 12,8 Mds TND en 2020 (5,9 à 3,9 Mds EUR), selon l’INS, dans un contexte de contraction des échanges

Cependant, ce rebond fait suite à une importante baisse du PIB tunisien en 2020 (-9,1%, soit une récession plus marquée que celle de -7,0% estimée par le FMI en octobre dernier) et la croissance devrait de ralentir en 2022 (+2%, contre 2,9% pour le FMI). Par ailleurs, la BM alerte sur l’instabilité politique et les besoins de financements élevés de la Tunisie, qui obèrent les perspectives économiques. 

Le déficit commercial sur l’année est passé de 19,4 Mds en 2019 à 12,8 Mds TND en 2020 (5,9 à 3,9 Mds EUR), selon l’INS, dans un contexte de contraction des échanges. 

La baisse des exportations (-11,7% à 38,7 Mds TND, soit 11,5 Mds EUR) a été moins importante que celle des importations (-18,7% à 51,5 Mds TND, soit 15,8 Mds EUR). 

Sur le plan sectoriel, la hausse des exportations sur l’année du secteur agroalimentaire (+12%) est tirée par celles d’huile d’olive (+65,8%). L’ensemble des autres secteurs ont enregistré une baisse, particulièrement prononcée dans les secteurs des mines, phosphates et dérivés (-24,4%), du matériel de transport (-21,1%), et des autres industries manufacturières (-17,5%). 

Côté importations, à l’exception d’une légère hausse du secteur agroalimentaire (+1,4%), l’ensemble des secteurs ont enregistré une baisse, en particulier dans le secteur de l’énergie (-37,2%), du matériel de transport (-30,7%) et des mines, phosphates et dérivés (-35,9%). In fine, le poids du secteur énergétique dans le déficit a diminué de 40% en 2019 à 33% en 2020. 

Sur le plan géographique, le déficit commercial reste lié principalement aux échanges avec la Chine (-5,4 Mds TND en 2020), la Turquie (- 2,1 Mds TND), l’Algérie (-1,7 Md TND), la Russie (-1 Md TND) et l’Italie (-798 M TND). A contrario, la Tunisie enregistre un excédent commercial vis-à-vis de la France (+3,5 Mds TND), l’Allemagne (+1,2 Md TND) et la Libye (+1,1 Md TND).

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *