Brouillon auto 68
#Covid19 #Industrie #VieDesEntreprises #TUNISIE
Denys Bédarride
jeudi 21 janvier 2021 Dernière mise à jour le Jeudi 21 Janvier 2021 à 16:19

Sotuver a clôturé l’année 2020 avec une baisse moins importante et légère de son revenu annuel. La covid-19 avec ses répercussions sur l’économie n’a finalement pas anéanti l’activité de ce fabricant de verres.

La Société tunisienne de verreries (Sotuver), spécialisée dans la fabrication de verres d’emballage destinés à diverses filières d’activités, a réalisé au 31 décembre 2020, des revenus de 49 millions de dinars (18,2 millions $), en hausse de 10 % sur son marché local.

A l’export, la réalité est tout autre. La deuxième vague de la covid-19 a affecté l’activité de l’entreprise qui a vu son chiffre d’affaires chuter de 19 % à 42,8 millions de dinars.

La firme qui s’en sort avec un chiffre d’affaires annuel de 91,8 millions de dinars à fin 2020, en baisse de 6 % par rapport aux revenus de 2019, se félicite plutôt de ce résultat qu’elle qualifie même de « performance » en comparaison aux « fortes chutes enregistrées partout en Tunisie et dans le monde ».

Pour les dirigeants de la Sotuver, ce chiffre d’affaires est une « prouesse » dans la mesure où il a été dégagé dans un contexte de crise sanitaire et de fermetures de frontières dans de nombreux pays à cause de la prolifération de la covid-19.

L’entreprise cotée sur la Bourse de Tunis s’est montrée plutôt résiliente au cours de l’année 2020. Ses dirigeants espèrent poursuivre dans cette dynamique et même, de passer cette période avec des pertes moins importantes.

Pour en savoir plus : Depuis 1967, la SOTUVER est le premier fournisseur de l’industrie agroalimentaire tunisienne en emballages en verre. Actuellement, elle est devenue fournisseur de référence pour ses clients du Grand Maghreb et du Sud de l’Europe.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *