Libye : Covid-19, Chômage, lutte contre la contre bande, rentrée scolaire … quelles sont les dernières informations qui touchent le pays ?
#Decideurs #Politique #LIBYE
Denys Bédarride
lundi 25 janvier 2021 Dernière mise à jour le Lundi 25 Janvier 2021 à 11:59

Les délégués du Forum de dialogue politique libyen ont approuvé le mécanisme de sélection d’un nouveau pouvoir exécutif de transition pour préparer le pays aux élections nationales libyennes du 24 décembre 2021.

La Mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL) a rapporté que parmi les 72 membres du Forum de dialogue politique libyen qui ont voté (sur 74 au total), 51 ont voté en faveur du mécanisme de sélection (73%), 19 ont voté contre et 2 se sont abstenus, dépassant donc largement le seuil de 63% nécessaire fixé par le Comité consultatif. Organisé par la MANUL, le Forum de dialogue politique libyen s’inscrit dans le processus enclenché par le Sommet de Berlin.

En parallèle, le Comité constitutionnel conjoint de la Chambre des représentants (CdR) et du Haut Conseil d’État (HCE) ont convenu d’organiser un référendum constitutionnel afin de définir les bases constitutionnelles et légales pour les élections nationales du 24 décembre

L’accord a été atteint à l’unanimité à l’issue des réunions du Comité constitutionnel les 19 et 20 janvier à Hurghada en Egypte. Le référendum portera sur le projet de constitution soumis par l’Assemblée constituante. Il s’agit d’une étape important pour permettre de tenir des élections nationales sur une base constitutionnelle le 24 décembre prochain. 

En organisant des élections sur une base constitutionnelle, le prochain gouvernement libyen ne sera plus qualifié de gouvernement intérimaire, permettant de renforcer sa légitimité.

D’autre part,  le Conseil de sécurité de l’ONU a approuvé le 15 janvier la nomination de Jan Kubis comme envoyé spécial des Nations unies en Libye

Le Slovaque Jan Kubis était coordonnateur spécial pour le Liban depuis janvier 2019. Il a également dirigé la mission des Nations unies en Irak de 2015 à 2018 et celle en Afghanistan de 2011 à 2015. 

Cette nomination fait suite au refus de Nickolay Mladenov, initialement proposé pour reprendre le poste d’envoyé spécial des Nations unies en Libye, et dont la nomination avait été approuvée par le Conseil de sécurité de l’ONU le 15 décembre 2020. 

Jan Kubis remplacera donc Ghassan Salamé à la tête de la MANUL, démissionnaire depuis le 2 mars 2020 pour des raisons de santé, l’intérim ayant été assuré depuis par Stephanie Williams. 

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *