L'Egypte a décidé de confier la modernisation de son réseau de transmission de signaux TNT à l'allemand Rohde & Schwarz
#Allemagne #NouvellesTechnologies #VieDesEntreprises #EGYPTE
Denys Bédarride
vendredi 29 janvier 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 29 Janvier 2021 à 18:14

Le passage à la TNT est encore à l’étape embryonnaire dans de nombreux pays du continent. Dans le même temps, certains pays, en plus d’avoir achevé leurs migrations, essaient de se mettre au niveau des normes internationales de diffusion pour la TNT.

L’Egypte a décidé de confier la modernisation de son réseau de transmission de signaux TNT à l’allemand Rohde & Schwarz. L’entreprise sera chargée de la seconde phase de l’extension du réseau DVB-T2 du pays, selon les informations communiquées par l’Autorité nationale égyptienne des médias (ENMA). Le fournisseur s’était également occupé de la première phase.

Il faut rappeler que la DVB-T2 est la norme la plus récente de diffusion de contenus pour la TNT. Elle assure une diffusion de meilleure qualité, mais également le transport d’un plus grand nombre de chaînes.

Rohde & Schwarz équipera plusieurs sites de transmission avec ses émetteurs DVB-T2 R&ST MV9evo.  « Nous avons choisi Rohde & Schwarz pour ce projet exigeant après une évaluation minutieuse des propositions de plusieurs fournisseurs de technologies. La réussite de ce projet est essentielle pour nous et nous avons été satisfaits de la fiabilité des systèmes de R&S installés dans le cadre de la première phase ainsi que de la haute qualité des services qu’ils nous ont fournis », explique Maysa Kamel, présidente du secteur de l’ingénierie de la radiodiffusion à l’ENMA.

Manfred Reitmeier (photo), vice-président des émetteurs et des systèmes d’amplification chez Rohde & Schwarz, s’est réjoui de la confiance renouvelée par les autorités égyptiennes. « Chez Rohde & Schwarz, nous sommes extrêmement fiers de notre relation avec l’ENMA, que nous considérons comme l’un des fournisseurs de services de radiodiffusion les plus progressistes d’Afrique. Ce deuxième contrat s’appuiera sur le succès de notre coopération lors de la première phase. C’est un message clair que la technologie que nous avons fournie dans la première phase a répondu aux attentes de l’ENMA, mais nous ne nous reposerons pas sur nos lauriers. »

L’Egypte fait partie des pionniers africains en ce qui concerne le passage à la télévision numérique, et alors même que de nombreux pays n’ont pas encore couvert leurs territoires en signaux numériques, le pays se met à jour en termes de normes internationales.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *