La Tunisie va bénéficier d’un financement de 150 millions € soit 180 millions $ de la part de l’Allemagne
#Allemagne #Cooperation #Financement #TUNISIE
Denys Bédarride
vendredi 5 février 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 5 Février 2021 à 08:43

Pour accélérer la mise en œuvre de ses réformes économiques, la Tunisie avait obtenu un prêt de la Banque allemande KFW en 2020. Celui-ci permettra de financer un plan d’assainissement du secteur public qui s’étalera sur une période allant de 2020 à 2022.

La Tunisie bénéficiera d’un financement de 150 millions € (180 millions $) de la part de l’Allemagne. Lors d’une session qui s’est tenue le mardi 2 février 2021, le Parlement du pays maghrébin a validé un projet de loi approuvant le prêt obtenu par l’Etat en 2020.

Accordés par l’Etablissement allemand de crédit pour la reconstruction (KfW), les fonds permettront de soutenir les réformes initiées par les autorités dans le secteur public. 

Ces réformes visent quatre objectifs principaux. Il s’agit de l’amélioration de l’efficacité des secteurs du transport, de l’énergie et des services de paiements électroniques ; le développement de la gouvernance des établissements publics ; l’amélioration du rendement de l’administration publique et de la gestion des finances publiques ; et la promotion de l’inclusion économique et sociale.

Prévues pour s’étaler sur trois années, ces réformes s’inscrivent dans le plan de relance économique des autorités tunisiennes, qui passe par un assainissement du secteur public. Lors de la conclusion de l’accord de prêt l’année dernière, Joachim Nagel, membre du conseil d’administration de la KfW avait indiqué qu’il est important pour le gouvernement tunisien de mettre en œuvre des réformes efficaces pour relever ce défi.

« L’objectif actuel est d’alléger à long terme la charge du budget national tunisien par le biais des réformes souhaitées. En outre, l’environnement d’investissement devrait devenir plus attrayant grâce à une administration plus efficace et à des réformes du système fiscal. Mais la population tunisienne bénéficiera également de meilleurs services fournis par l’Etat », avait-il indiqué.

Notons que le prêt est prévu pour être remboursé sur 15 ans, en plus d’une période de grâce de 5 ans et avec un taux d’intérêt de 0,9% par an.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *