Brouillon auto 80
#Electricite #Europe #VieDesEntreprises #TUNISIE
Fiona Urbain
lundi 8 février 2021 Dernière mise à jour le Lundi 8 Février 2021 à 11:12

Alors qu’elle entrevoit à l’horizon 2025 de rationaliser ses dépenses et de faire face à ses engagements financiers, la compagnie nationale d’électricité de Tunisie s’est tournée vers la BERD pour soutenir son activité de production durant cette période de crise sanitaire.

La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) va obtenir de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), un prêt de 300 millions d’euros, équivalent à 359 millions $ pour renforcer son offre énergétique dans le pays en cette période de crise de la covid-19. La maturité ainsi que l’échéance de cette ligne de crédit n’ont pas été communiquées.

« Le financement est constitué de deux facilités. La première est une facilité d’urgence de 100 millions d’euros accordée dans le cadre du programme d’appui aux infrastructures de la BERD. La seconde d’un montant de 200 millions d’euros permettra de financer les engagements à court et à moyen terme de la STEG », explique la Banque européenne.

Cette ligne de crédit est annoncée alors que la compagnie électrique nationale tunisienne s’est engagée en juin 2020 après concertation avec les ministères de l’Energie et des Finances du pays à réduire ses dépenses afin de retrouver sa stabilité financière, d’ici 2025.

La STEG mettra en place une feuille de route qui portera entre autres sur le renforcement de sa gestion financière, et l’amélioration de sa gouvernance d’entreprise. Cette mesure contribuera à améliorer l’offre énergétique au profit des entreprises et particuliers.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *