Algérie : Bank ABC Algérie annonce l’ouverture d’une agence, « Alburaq », dédiée aux opérations de finance islamique
#Banque #Finance #VieDesEntreprises #ALGERIE
Denys Bédarride
jeudi 18 février 2021 Dernière mise à jour le Jeudi 18 Février 2021 à 08:31

Après l’obtention des autorisations nécessaires, d’abord chez le régulateur du secteur bancaire ensuite auprès de l’Autorité charaïque nationale, Bank ABC Algérie se tourne vers des activités financières qui respectent les principes du droit islamique.

Bank ABC Algérie, un établissement contrôlé à hauteur de 87,6 % par le groupe bancaire Bank ABC Bahreïn (Arab Banking Corporation BSC), annonce l’ouverture d’une agence, « Alburaq », dédiée aux opérations de finance islamique.

« Il existe une demande réelle pour la finance islamique de la part des clients en AlgérieLa finance islamique connaît depuis quelques années un engouement croissant à l’échelle mondiale. Bank ABC Algérie souhaite avec sa fenêtre ‘’Alburaq’’ devenir un des pionniers de la finance islamique en Algérie », a laissé entendre Nadir Idir, directeur général de Bank ABC Algérie.

Cette action survient après l’obtention par la Bank ABC Algérie d’une autorisation de l’institut d’émission du pays pour la commercialisation de produits de la finance islamique.

Bien avant cela, soit en novembre 2020, l’Autorité charaïque nationale de la Fatwa pour l’industrie de la finance islamique avait délivré à la banque algérienne et à six autres établissements financiers, un certificat de conformité pour la commercialisation des produits de la finance islamique.

L’établissement algérien a ainsi conçu 14 produits conformes aux dispositions de la charia islamique et qui répondront aux besoins de sa clientèle constituée d’entreprises et de particuliers.

Dans son rapport annuel 2019, Bank ABC Algérie affirmait avoir « réalisé les investissements nécessaires en termes d’emploi, de qualification, de formation et de développement du système d’information pour prendre en charge ce nouveau produit (Alburaq) et préparer les espaces nécessaires à son lancement ». Deux autres guichets dédiés à la finance islamique sont annoncés d’ici la fin de l’année.

Pour les PME et particuliers, cette proposition représente une alternative par rapport au financement bancaire classique. Ses avantages en termes de taux d’intérêt, presque nul, et autres facilités représentent un paramètre important à prendre en compte.

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *