Le Maroc veut réduire de 25% le nombre de morts dans les accidents de circulation d’ici fin 2021 et de 50% à l’échéance 2026
#Securite #Transport #MAROC
Denys Bédarride
vendredi 19 février 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 19 Février 2021 à 08:47

A l’horizon 2026, le Maroc veut réduire de 50% le nombre de décès dans les accidents de la route. Le pays est encore loin de cet objectif et redresser la trajectoire s’avère être un impératif désormais.

Les accidents de la route préoccupent les autorités marocaines. Afin de mieux les prévenir, l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA), Casa Transport SA et RATP DEV Casablanca ont signé, mardi 16 février à Casablanca, une convention-cadre 2021/2024 de partenariat tripartite portant, entre autres, sur la création d’un Observatoire de la sécurité routière de l’accidentologie.

En effet, malgré les énormes efforts de prévention consentis jusqu’ici, les accidents de la route demeurent en constante évolution au Maroc, loin des objectifs du gouvernement. En 2019, le pays maghrébin a enregistré un total de 102 737 accidents sur ses routes, soit une augmentation de 6,9%, renseigne le Comité permanent de la sécurité routière (CPSR).  Cette année-là, le nombre de morts sur les routes du pays s’est chiffré à 3 384 personnes (-2,9%) contre 8 417 blessés graves (-3,53%).

L’excès de vitesse, la fatigue, le non-respect des distances de sécurité, le non-port de la ceinture, la conduite en état d’ivresse sont souvent cités comme causes principales.

C’est pour se prémunir de ces écarts que la convention nouvellement signée a également inclus, dans ses axes, la communication, la prévention et l’éducation routières, l’innovation et la recherche, l’aménagement d’infrastructures et la réglementation.

Soulignons que conformément à la Stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026, le Maroc vise à réduire de 25% le nombre de morts dans les accidents de circulation à l’horizon 2021 et de 50% à l’échéance 2026.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *