La production de l'OPEP a augmenté de 160 000 barils par jour en septembre
#Decideurs #Petrole #LIBYE
Denys Bédarride
lundi 1 mars 2021 Dernière mise à jour le Lundi 1 Mars 2021 à 10:49

Résolument engagé depuis plusieurs années dans l’assainissement du secteur pétrolier libyen, Mustafa Sanalla est considéré en Libye et ailleurs dans le monde comme un travailleur acharné et un modèle d’intégrité. Une reconnaissance confirmée par le département d’Etat US. 

Dans une déclaration sur le site internet de l’ambassade américaine en Libye, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a annoncé que les Etats-Unis décernent la médaille anticorruption à Mustafa Sanalla, le PDG de la société publique libyenne du pétrole (NOC). Ce dernier est ainsi récompensé pour son engagement en faveur de la transparence dans la gestion des affaires du secteur et de la priorisation des intérêts de la population au-dessus de ceux des politiques.

« La gestion transparente du secteur pétrolier et gazier par le président Sanalla a conduit à une augmentation constante de la production et a permis à la NOC de rester une institution apolitique et technocratique au profit de tous les Libyens », a indiqué l’ambassade.

Richard Norland, ambassadeur des Etats-Unis dans le pays nord-africain, a appelé Sanalla pour le féliciter et a promis de lui remettre en main propre la médaille. L’ambassadeur Norland a une fois de plus réitéré le soutien de son gouvernement à la gestion indépendante de toutes les ressources pétrolières de la Libye, conformément à la résolution 2542 (2020) du Conseil de sécurité.

Le président était l’une des douze personnes reconnues par le gouvernement américain pour leur travail honnête et leur transparence en tant que champions de la lutte contre la corruption.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *