Egypte : L’exploitation de l’or a rapporté 201 millions de $ au pays en 2020
#Economie #Mine #VieDesEntreprises
Denys Bédarride
mardi 23 mars 2021 Dernière mise à jour le Mardi 23 Mars 2021 à 18:53

En 2020, l’Égypte a amélioré sa législation minière pour attirer plus d’investisseurs. Cela permettra à terme d’accroitre le poids du secteur dans l’économie, mais pour l’heure, le pays peut compter sur l’exploitation de la mine d’or Sukari par Centamin.

La compagnie minière Centamin, cotée à la bourse de Londres, a versé 201,7 millions $ au gouvernement égyptien en 2020. C’est ce qui ressort du bilan des différents paiements effectués l’année dernière, au titre de l’exploitation de la mine d’or Sukari au pays des pharaons.

Dans le détail, le trésor public égyptien a reçu 174,2 millions $ comme participation de l’État aux bénéfices annuels générés par Centamin. Cette dernière a également versé 23,83 millions pour les redevances et 320 850 $ pour le permis minier et autres droits miniers connexes.

Enfin, la compagnie a payé près d’un million $ (990 877) pour l’amélioration des infrastructures.Pour rappel, Centamin a produit 452 320 onces d’or à Sukari l’année dernière.

La compagnie, également présente dans l’exploration aurifère au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire, a versé environ 2,2 millions $ pour les frais de permis et de prospection dans ces deux pays en 2020.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *