L’Egypte renouvelle son contrat d’importation de pétrole avec l’Irak
#Decideurs #Economie #Energie #Petrole #LIBYE
Denys Bédarride
vendredi 2 avril 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 2 Avril 2021 à 10:38

Grâce au gouvernement d’unité nationale qui a été mis en place le 10 mars dernier, la Libye qui possède les plus grandes réserves de pétrole brut d’Afrique, s’apprête à tourner la page de 10 ans de conflits. Les répercussions sur le secteur énergétique sont attendues.

Le 31 mars, Mohamed Ahmed Aoun, le nouveau ministre libyen du Pétrole et du Gaz, a annoncé que le secteur énergétique national recevra un important soutien financier du gouvernement pour mener à bien ses activités. Une bouffée d’oxygène qui, promet-il, permettra par exemple de maintenir la production de brut dans des proportions élevées tout au long de cette année. Pour le moment, aucun détail n’a fuité concernant le montant exact, dont il est question.

Cette annonce vient à point nommé pour la NOC qui cherchait activement des fonds pour moderniser toutes les installations du secteur et relancer efficacement l’industrie. Cet apport financier, conjugué aux immenses réserves inexploitées de brut, au cadre juridique et au début de stabilité politique actuelle, permettra au secteur pétrolier libyen de faire passer sa production à 1,6 million de barils par jour, d’ici les deux prochaines années.

Avec la formation récente d’un gouvernement intérimaire d’unité nationale, un budget de 1,6 milliard de dollars a été approuvé et le tiers sera alloué à la société publique du pétrole (NOC) pour réhabiliter les différentes infrastructures énergétiques nationales.

« Il y a une allocation raisonnable de fonds pour les activités du secteur pétrolier. Nous pensons que cela peut suffire pour les mois restants de 2021 », a commenté au cours d’une interview le ministre.

Rappelons que malgré la trêve, une grande partie du pays est toujours sous le contrôle de milices armées et des milliers de mercenaires étrangers sont encore sur le territoire. Le gouvernement d’union actuellement en place, dirigera la Libye jusqu’aux élections prévues pour décembre 2021.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *