Egypte : Le gouvernement a conclu un accord de 7,5 milliards de dollars pour la construction d’un complexe pétrochimique dans la région d’Ain Sokhna, à l’est du Caire
#Energie #Industrie #Petrole #VieDesEntreprises #EGYPTE
Agence Ecofin
vendredi 30 avril 2021 Dernière mise à jour le Vendredi 30 Avril 2021 à 08:38

L’Egypte, qui veut être le futur pôle énergétique de la région, vient de faire un nouveau pas dans l’atteinte de cet objectif avec des efforts pour renforcer son industrie pétrochimique.

Le gouvernement égyptien a conclu un accord d’une valeur de 7,5 milliards de dollars avec la Red Sea National Refining and Petrochemicals et la société de développement de la zone économique du canal de Suez. Il vise la construction d’un complexe pétrochimique dans la région d’Ain Sokhna, à l’est du Caire.

L’annonce de ce projet a été faite le 28 avril et s’inscrit dans le cadre des efforts du pays pour se positionner comme un pôle majeur de l’énergie en Méditerranée orientale. Cette infrastructure sera réalisée sur 3,56 ha et permettra de produire notamment du polyéthylène, du polypropylène, du polyester, du combustible de soute et d’autres produits pétroliers et chimiques.

Cela représente une étape importante pour le pays, car non seulement il fournira des produits pétrochimiques pour satisfaire les besoins domestiques qui ne cessent de croître, mais il permettra également de les exporter. Il faut rappeler que ce projet qui était en phase d’étude de faisabilité depuis 2017, n’aura finalement abouti que cette année et ce, malgré le contexte pandémique qui prévaut dans le monde.

L’Egypte a une économie structurée autour des secteurs manufacturier (16 %), immobilier et de la construction (17 %), commerce de gros et de détail (14 %), agricole, forestier et de la pêche (11 %) et extractif (10 %).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *