Canal de Suez : L’Égypte a obtenu un accord avec une entreprise de construction navale chinoise pour l’acquisition de 5 bateaux-remorqueurs
#Chine #Entreprise #Transport #TransportMaritime #EGYPTE
Denys Bédarride
jeudi 15 avril 2021 Dernière mise à jour le Jeudi 15 Avril 2021 à 11:49

Suite au blocage du canal de Suez entre le 23 et le 29 mars 2021, la SCA a annoncé que des projets visant l’amélioration de ses capacités seraient mis en œuvre. Dans ce sens, elle a acquis récemment un équipement destiné aux opérations de dragage.

L’Egypte a obtenu un accord avec une entreprise de construction navale chinoise, dont le nom n’a pas été dévoilé, pour l’acquisition de 5 bateaux-remorqueurs pour le canal de Suez. C’est ce qu’a annoncé le président de l’Autorité égyptienne du canal de Suez (SCA), Osama Rabie, au cours d’une déclaration à l’agence de presse Xinhua.

Les bateaux-remorqueurs auront chacun une puissance de traction de 80 tonnes. Selon le responsable, le contrat devrait être signé prochainement. Il a en effet indiqué : « nous avons déjà convenu avec la compagnie chinoise que le premier remorqueur serait livré à l’Egypte dans 14 mois, le second dans 20 mois, et que la totalité des cinq remorqueurs aurait été livrée dans les trois ans ».

Il faut rappeler que suite à l’incident de l’Ever Given et aux pertes subies du fait du blocage du canal de Suez, les responsables de la SCA avaient annoncé la mise en œuvre de plusieurs projets visant l’amélioration des capacités de l’infrastructure.

Ainsi, le 9 avril 2021, la SCA a annoncé l’arrivée du Mohab Mamish, une drague de 48 000 tonnes, 216,7 mètres de long et 43 mètres de large. Osama Rabie a alors déclaré : « nous avons une profonde coopération avec la Chine et nous sommes sur le point de lancer un appel d’offres pour la construction d’une nouvelle drague porteuse, et les compagnies chinoises sont invitées à soumettre leurs offres ».

Notons que l’objectif visé par la SCA est d’améliorer la circulation dans le canal de Suez, mais aussi de prévenir tout incident en mettant en place un mécanisme de sauvetage efficace.  

Source : Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *