Brouillon auto 140
#Aeroports #Transport #TransportAerien #Casablanca #MAROC
Robert FAGES
mardi 11 mai 2021 Dernière mise à jour le Mardi 11 Mai 2021 à 09:24

Dans le cadre de la pandémie qui a pour conséquence une baisse du trafic aérien, l’Etat a décidé d’optimiser la gestion de ses aéroports et de rationaliser leurs coûts d’exploitation. Cela passe par un redéploiement des vols internationaux et la fermeture provisoire du Terminal 2 à l’aéroport de Casablanca. 

Depuis le 7 mai, tous les vols internationaux opérés au niveau du Terminal 2 de l’aéroport Casablanca Mohammed V, enregistrement et embarquement, sont transférés au Terminal 1. Ce transfert a été décidé par l’ONDA (Office National Des Aéroports), en concertation avec les compagnies aériennes et les divers partenaires aéroportuaires, dans un souci d’optimisation des ressources aéroportuaires et de rationalisation des coûts d’exploitation autant pour l’ONDA que pour ses partenaires.

Il est à rappeler que le Terminal 1 a été inauguré par Mohamed VI le 22 janvier 2019. « Ce Terminal 1 s’étend sur une superficie de 76 000 m2 permettant l’accueil d’un trafic de 7 millions de passagers par an. Il dispose d’installations et d’équipements modernes respectant toutes les précautions sanitaires (distanciation par le marquage au sol, files d’attente linéaires, distributeurs de gel désinfectant, …) » précise Habiba Laklalech, la nouvelle directrice de l’ONDA qui ajoute : « Le personnel de l’ONDA et celui de ses partenaires restent mobilisés en permanence pour offrir une expérience passagers saine et rassurante et ce dans les meilleures conditions de qualité de service, de sûreté et de sécurité ». 

Le Terminal 1 dispose de :

– un espace dédié à l’enregistrement sur deux niveaux (33 comptoirs au niveau 0 et 52 comptoirs d’enregistrement à l’étage) ;

– un système de tri automatique des bagages d’une capacité de plus de 5 000 bagages/heure ;

– une zone dédiée aux formalités de police départ avec 39 postes d’émigration dont deux dédiés au « fast track » ;

– un hall d’embarquement sur deux niveaux   abritant une galerie commerciale, des restaurants et des cafés ;

– des salons vip et une zone pour les fumeurs.

Il faut ajouter 9 passerelles télescopiques dont une triple passerelle pour l’accueil des avions de type A380, une zone de transit de 2 450 m2 disposant de 18 postes d’émigration, des équipements pour fluidifier le cheminement du passager (trottoirs roulants, portes automatiques, escaliers mécaniques, ascenseurs, …), des facilités pour les personnes à mobilité réduite (rampes d’accès, des trottoirs roulants, des comptoirs adaptés, et des sanitaires dédiés), une couverture Wifi gratuite et illimitée, un parking voiture à proximité sur 2 niveaux (2 075 places), une aire de dépose minute.

En accompagnement de ce transfert, un dispositif de signalétique clair et adapté est mis en place au sein et aux abords de l’aéroport pour faciliter l’orientation des passagers. Des agents d’orientation, reconnaissables à leurs tenues, sont également à la disposition des passagers pour apporter toute information ou aide.

L’ONDA, procédera régulièrement, en collaboration avec ses partenaires, à l’évaluation de la situation, en fonction de l’évolution progressive du trafic et la levée des mesures restrictives de voyage.

Une réouverture du Terminal 2 peut être décidée, dès le retour du trafic aérien à la normale.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *