L’Algérie a commandé 500 000 doses de vaccins pour 150 millions de $
#Covid19 #ProtectionSante #Sante #Vaccin #EGYPTE
Agence Ecofin
mardi 11 mai 2021 Dernière mise à jour le Mardi 11 Mai 2021 à 12:53

Le pays des pharaons avait déjà obtenu en avril, un accord avec la Russie afin de produire le vaccin Spoutnik V grâce à un programme de transfert de technologie. Le pays espère dans l’immédiat combler les besoins de sa campagne de vaccination contre la covid-19.

L’Egypte va commencer la production locale du vaccin Sinovac contre la covid-19, dès le mois de juin 2021. C’est ce qu’a annoncé la ministre égyptienne de la Santé, Hala Zayed, au cours d’une conférence de presse le dimanche 9 mai.

Selon la responsable, le processus de fabrication sera confié à la Compagnie égyptienne pour les produits biologiques et les vaccins (VACSERA) grâce à la livraison d’une « première cargaison de matières premières nécessaires à la fabrication du vaccin le 18 mai ». Au cours du mois de juin, 2 millions de doses du vaccin baptisé Sinovac-Vacsera seront produites par le laboratoire. Au total, 40 millions de doses sont prévues pour la première année de fabrication.  

La production des vaccins au pays des pharaons est régie par deux accords signés entre VACSERA et la société biopharmaceutique Sinovac, le 21 avril 2021. Le premier assure à l’Egypte l’assistance technique et l’expertise de Sinovac et le second accorde au laboratoire égyptien la licence pour la fabrication, le reconditionnement et l’emballage du vaccin produit.

Pour rappel, l’Egypte avait déjà reçu l’accord de la Russie pour la production locale de 40 millions de doses du vaccin Spoutnik V par an.

Cette nouvelle démarche intervient alors que le gouvernement égyptien a renforcé les mesures prises dans le cadre de la poursuite de la campagne de vaccination lancée depuis janvier. En effet, au cours de son intervention, Hala Zayed a indiqué que le pays continuerait de recevoir des vaccins notamment grâce à l’initiative Covax et au laboratoire Sinopharm.

Notons que les vaccins Sinovac-Vacsera produits subiront une évaluation pendant quelques semaines par l’Autorité égyptienne des médicaments (EDA) avant d’être distribués.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *