Tunisie : Le mécanisme de financement pour soutenir les entreprises innovantes locales sera officiellement lancé le 16 mars
#AideAuxEntreprises #Covid19 #Economie #Entreprises #TUNISIE
Agence Ecofin
lundi 17 mai 2021 Dernière mise à jour le Lundi 17 Mai 2021 à 10:08

Pour empêcher la propagation du coronavirus, la Tunisie a mis en place des mesures qui ont contribué au ralentissement de l’activité de plusieurs secteurs. Avec l’annonce le 7 mai 2021 d’un reconfinement de la population, le gouvernement envisage de renforcer les mesures d’accompagnement social. 

Le gouvernement tunisien va mettre en place des mesures d’accompagnement social pour atténuer l’impact de la Covid-19 sur les entreprises. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Hichem Mechichi au cours d’une allocution à la presse.

Selon le responsable, le gouvernement compte mettre à la disposition des entreprises ayant subi les répercussions des mesures prises contre la Covid-19, 5000 crédits d’une valeur de 1835 $ (5000 dinars) chacun. Ces crédits seront accordés à des conditions « très abordables » avec une année de grâce pour le remboursement.

De plus, les autorités tunisiennes prévoient le report du paiement des cotisations salariales à la charge de l’employeur au deuxième trimestre et l’apport d’une aide financière aux entreprises. Cette dernière mesure est subordonnée à l’inscription des entreprises sur une plateforme spéciale conçue à cet effet.

En outre, le chef du gouvernement tunisien a annoncé une mesure d’exonération fiscale jusqu’à la fin de cette année. Il a en effet déclaré que « les petits artisans et commerçants seront exonérés d’impôts jusqu’à la fin de l’année fiscale en cours, sans pénalités ».

Ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la politique de soutien aux entreprises, durement touchées par la crise de Covid-19. En effet, entre la fermeture des frontières et des lieux de rassemblement, l’institution d’un couvre-feu et le récent reconfinement de la population, la Tunisie a connu une baisse des activités dans des secteurs comme le tourisme, l’artisanat et le commerce.

La mise en place des nouvelles mesures d’accompagnement devrait permettre de réduire l’impact de la lutte contre la propagation du virus sur les ménages.   

Notons qu’en dehors de cela, Hichem Mechichi a insisté sur l’importance de poursuivre la campagne de vaccination pour une reprise réelle de l’activité économique. Pour rappel, la Tunisie a déjà enregistré 322 998 cas de contamination au coronavirus et 11 556 décès.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *