Libye : Le gouvernement veut lancer un projet visant à améliorer le transport médical dans le pays
#AxesRoutiers #Coronavirus #Guerre #Humanitaire #Medecine #ProtectionSante #Sante #Transport #LIBYE
Agence Ecofin
lundi 31 mai 2021 Dernière mise à jour le Lundi 31 Mai 2021 à 09:49

Les tensions relatives à la guerre entre différentes factions en Libye ont provoqué la scission du pays, avec notamment la fermeture de la route côtière reliant l’est et l’ouest. Cette séparation a compliqué l’acheminement de l’aide humanitaire vers certaines zones du pays.

Le gouvernement libyen veut lancer un projet visant à améliorer le transport médical dans le pays. C’est ce qu’a annoncé Ali Zanati, ministre de la Santé, au cours d’une conférence de presse, le mercredi 26 mai.  

Selon le responsable, l’initiative « Power of Hope » vise la réouverture de la route côtière qui relie l’est et l’ouest de la Libye, fermée à cause de la situation tendue entre ces deux zones. Sa réouverture a pour but de permettre l’acheminement du matériel médical et des médicaments ainsi que le transport des patients d’une zone à l’autre du pays.

En outre, la mise en service de la route permettra aux services humanitaires de se rendre dans les zones où leur aide est nécessaire. Dans ce sens, le ministre a indiqué que le gouvernement a mis en place des «dispositions techniques pour mettre en œuvre l’initiative et ouvrir un passage humanitaire en coordination avec les autorités concernées ».

Pour rappel, la route côtière a été fermée en 2019, à cause de la guerre qui opposait le gouvernement de transition à l’Armée nationale libyenne. Le conflit qui a connu l’intervention de nombreux acteurs internationaux a pris fin en 2020 avec la signature d’un accord de cessez-le-feu entre les belligérants. Toutefois, l’ouverture de la route n’aurait pas été possible sans une baisse du niveau des violences.  

Notons que cette décision intervient alors que la Libye, qui attend l’organisation de nouvelles élections, doit faire face à la pandémie de coronavirus. La mise en œuvre de cette mesure permettra à la population libyenne de bénéficier d’un dispositif sanitaire efficace et d’une aide humanitaire nécessaire face aux conséquences des violences et de la pandémie.   

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *