3ème édition du Haut Conseil de Coopération (HCC) entre la France et la Tunisie : Des accords importants ont été signés entre les deux pays
#Agriculture #ChefDEntreprise #Commerce #Cooperation #Coronavirus #Crise #Decideurs #Dirigeants #Economie #Numerique #Paris #Partenariat #RelanceEconomique #Transport #France #TUNISIE
Denys Bédarride
mardi 8 juin 2021 Dernière mise à jour le Mardi 8 Juin 2021 à 10:47

La 3ème édition du Haut Conseil de Coopération (HCC) entre la France et la Tunisie s’est tenue le 3 juin à Tunis. Cet évènement a été marqué par la venue d’une délégation française composée du Premier ministre Jean Castex, du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal, du ministre chargé des Petites et Moyennes Entreprises Alain Griset, du ministre chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, du conseiller Numérique du Président de la République Adnène Trojette, du directeur général délégué de l’AFD Bertrand Walckenaer, de 4 parlementaires et de 6 dirigeants d’entreprises.

Deux délégations d’entreprises encadrées par le Medef et Business France ont également fait le déplacement. Les ministres et chefs d’entreprises français ont rencontré leurs homologues tunisiens dont le chef du gouvernement Hichem Mechichi, le ministre des Finances et de l’Appui à l’Investissement Ali Kooli, le ministre des Transports Moez Chakchouk et le ministre des technologies de la communication Fadhel Kraiem, à l’occasion de réunions bilatéralesd’une plénière réunissant l’ensemble des ministresde visites de sites, dont la future station Ennajeh du Réseau Ferroviaire Rapide RFR réalisée par l’entreprisefrançaise Colas Rail et d’une rencontre économique organisée à l’UTICA sur le thème « Partenariat tuniso-français pour une plateforme d’innovation régionale ». 

Jean Castex et Jean-Yves Le Drian ont également rencontré le Président de la République Kais Saïed.

Jean Castex et Hichem Mechichi ont salué la qualité des relations entre la France et la Tunisie. La France est le 1er partenaire économique de la Tunisie avec 1 400 entreprises et 150 000 emplois, 20 % des échanges commerciaux et 26 % des exportations notamment dans le contexte de crise sanitaire, avec un prêt de 350 millions d’euros et dons en matériels de la France notamment. 

Ils ont souligné la nécessité d’accroître leur coopération à l’heure de la reprise économique en relançant les investissements et la création d’emploi, citant notamment le secteur du numérique. 

Jean Castex a ainsi réaffirmé le soutien de la France à la Tunisie dans ses négociations avec le FMI et dans son programme de réformes. Il a également annoncé la mise en place d’une expertise technique pour la création d’une agence de gestion de la dette et de la trésorerie de l’Etat et d’une agence des participations de l’Etat, conformément à la demande de Ali Kooli lors de sa venue à Paris en décembre dernier. 

Enfin, dans un contexte de reprise des cas de covid-19 en Tunisie et de pression accrue sur les capacités hospitalières et sur les réserves d’oxygène, il a remis à la Tunisie du matériel médical d’une valeur de 3 millions d’euros, comprenant notamment trois unités de production d’oxygène qui alimenteront les hôpitaux de Sfax, Sidi Bouzid et Tataouine, des respirateurs, des masques et des tests.

Le HCC a permis la signature de plusieurs accords : 

1) une convention de crédit de 41 millions d’euros à l’Office de la Marine Marchande et des Ports pour l’acquisition de 6 remorqueurs ; 

2) une convention de crédit de 40 millions d’euros à la Tunisie pour un programme de renforcement de la résilience face aux catastrophes naturelles 

3) une lettre d’intention pour la mise en œuvre d’une coopération technique dans le secteur du commerce 

4) un nouvel arrangement administratif en matière agricole 

5) une déclaration d’intention dans le secteur du numérique, pour établir un « dialogue numérique », partager les bonnes pratiques et promouvoir les synergies. 

Les rencontres entre les acteurs économiques en marge du HCC ont également abouti à certains accords: 

1) une convention entre Business France et la FIPA pour accompagner les projets de partenariats etd’investissement en Tunisie ; 

2) un protocole relatif à l’octroi d’une subvention FASEP (fonds d’études et d’aides au secteur privé) dans le domaine de la gestion des déchets à la commune de Mégrine (avec Green Big) ; 

3) un accord de partenariat entre Hemeria et Telnet dans le domaine des constellations de nano-satellites.

Source : Ambassade de France en Tunisie.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *