France-Israël : Quels sont les chiffres clés des relations économiques entre les deux pays ?
#AnalyseEconomique #Cooperation #Economie #Europe #Finance #France #Institutions #Investissement #Paris #EchangesMediterraneens #ISRAEL
Denys Bédarride
mardi 19 octobre 2021 Dernière mise à jour le Mardi 19 Octobre 2021 à 11:08

La Bourse de Tel-Aviv (Tel-Aviv Stock Exchange) et une délégation d’entreprises israéliennes leaders dans le secteur de l’innovation, sont arrivés à Paris pour rencontrer, la communauté d’affaires française (business, investissement, innovation), du lundi 18 octobre au jeudi 21 octobre. L’occasion de se rappeler les chiffres économiques clés entre les deux pays. 

Cette visite, organisée en partenariat avec l’agence Business France, montre la progression des relations économiques et l’essor des investissements entre la France et Israël. La délégation israélienne emmenée par Ittai Ben-Zeev, PDG de Tel-Aviv Stock Exchange (TASE), et plusieurs PDG d’entreprises cotées à la TASE iront à la rencontre des personnalités économiques et politiques françaises : l’agence de développement économique de la région Ile-de-France, Paris Europlace, ainsi que d’autres acteurs institutionnels et privés de la sphère de la finance et des investissements. Au cœur de cette visite : l’attractivité de la France, l’innovation portée par la Tech israélienne et les opportunités que représente l’Hexagone pour leur développement en Europe.

Ittai Ben-Zeev, PDG de la Bourse de Tel-Aviv a indiqué : ” La Bourse de Tel-Aviv a une position centrale dans l’économie israélienne et joue un rôle prépondérant pour des centaines d’entreprises en Israël. Cette institution contribue également au développement des relations économiques à l’étranger. Ainsi, je suis ravi de mener pour la première fois en France, une délégation d’entreprises israéliennes cotées en Bourse. La France a une place primordiale en Europe, une longue histoire et un avenir prometteur mais les entreprises de la tech israélienne se dirigent plus naturellement vers les États-Unis. C’est pourquoi je souhaite créer un pont entre les écosystèmes et les investisseurs de nos deux pays afin d’accompagner le développement des entreprises israéliennes en France “.

Chiffres-clés des relations économiques France-Israël

Le volume des échanges France-Israël a sensiblement augmenté en 2019 (+ 6,8%) pour atteindre un record à 2,84 Mds EUR. Pour rappel, il n’avait progressé que de 2,1% par an en moyenne entre 2008 et 2018 et s’était même contracté en 2018 de 5,8%.

La France est le 5e pays de destination des projets d’investissement israélien en Europe avec un peu plus de 4 % des investissements israéliens.

Avec un volume d’importations d’1,31 Md EUR en 2019, Israël constitue le premier fournisseur de la France parmi les pays du Levant.

La présence d’entreprises israéliennes en France est estimée à environ 60 qui emploient 3000 salariés (Teva avec 350 salariés, Delta Galil avec 600 emplois, Alrov avec 400 emplois). 70 % des implantations d’acteurs israéliens en France sont concentrés en région parisienne. 

En 15 ans, les investissements effectués par les sociétés françaises en Israël se sont accélérés et ont été multipliés par près de quatre.

Le stock d’Investissement direct étrangers français en Israël s’élève désormais à 2,9 Mds EUR dont près de 2 Mds EUR dans le seul secteur immobilier. On recense 104 filiales d’entreprises françaises en Israël. Elles emploient 5600 personnes et y génèrent un chiffre d’affaires proche de 1 Md EUR.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *