Egypte : Un nouveau Fonds est lancé pour financer les fintechs égyptiennes
#Actualite #Banque #Economie #Entreprises #Finance #Financement #EGYPTE
Agence Ecofin
mardi 8 février 2022 Dernière mise à jour le Mardi 8 Février 2022 à 09:00

Le nouveau véhicule Fawry Yawmy est le premier projet conjoint entre la banque publique égyptienne Banque Misr, via sa filiale Misr Capital, et Fawry. Les deux associés sont à la recherche d’investisseurs individuels capables d’y apporter les fonds nécessaires.

L’égyptien Fawry, engagé dans la fourniture de solutions de paiement et services bancaires numériques, s’est associé à Misr Capital, l’activité de banque d’investissement de la Banque Misr, pour lancer Fawry Yawmy, un fonds d’investissement axé sur les Fintechs.

Selon la plateforme We Are Tech, le véhicule s’appuiera sur la technologie financière de Fawry, sa présence étendue en Egypte dans le segment du commerce de détail, ainsi que sur le gestionnaire de fonds Misr Capital pour atteindre des investisseurs individuels. 

« Cette alliance stratégique avec Fawry, qui compte plus de 30 millions de clients mensuels, est conçue pour servir les investisseurs particuliers. En outre, elle s’inscrit dans notre stratégie, annoncée publiquement, de développement du marché égyptien de la dette en coopération avec les régulateurs et les principaux acteurs du marché, afin d’introduire de nouveaux investisseurs sur le marché grâce à des produits innovants », a commenté Khalil El Bawab, directeur général de Misr Capital.

Fawry Yawmy représente le premier fonds lancé conjointement par la licorne égyptienne Fawry et Misr Capital. Toutefois, cette filiale de la banque publique égyptienne Banque Misr s’était déjà associée à Elevate Private Equity en avril dernier, pour lancer un fonds ciblant des acquisitions dans le secteur de la santé en Afrique subsaharienne.

Les deux sociétés Fawry et Misr Capital ont convenu d’un montant minimum d’investissement de 500 livres égyptiennes (31,77 USD), afin de faciliter davantage l’entrée des investisseurs particuliers sur le marché égyptien de la dette. Pour le moment, Fawry et Misr Capital ne donnent pas de détails sur les Fintechs dans lesquelles elles comptent investir et sur les montants à allouer. Les deux associés s’attèlent à convaincre des particuliers d’investir dans ce véhicule afin de lever les financements nécessaires pour soutenir les activités dudit fonds.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *