#Actualite #BuzzNews #CreationDemplois #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #Institutions #Marseille #Mediterranee #VieDesEntreprises #EchangesMediterraneens #France #Marseille
Nathalie BUREAU du COLOMBIER
jeudi 10 février 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 10 Février 2022 à 10:19

Ce 7 février à Marseille, s’est ouvert le Forum des mondes méditerranéens à l’initiative du président Emmanuel Macron. L’événement accorde une très large place à la société civile et à la jeunesse en particulier. Cette dernière a remis un livre blanc au président de la république avec des propositions pour construire une vision de l’intégration euro-méditerranéenne à 2030 axée sur des sujets consensuels. Reportage de Ecomnews Med. 

Durant deux jours, Marseille est devenu la capitale de la Méditerranée en accueillant les 7 et 8 février un millier de participants au Forum des mondes méditerranéens. Point de chefs d’États ni de gouvernements à la tribune. Les chanteuses orientales Souad Massi et Farrah Al-Dibany donnent le ton. Pas de politique au menu de ces deux journées mais de la culture, de la gastronomie avec le chef triplement étoilé phocéen Gérald Passedat. 

D’ailleurs, le Parc Chanot est ouvert à tous y compris au grand public intéressé par les questions méditerranéennes et désireux de trouver un emploi avec des grandes entreprises françaises exposantes.

Marseille en direct du Forum des mondes méditerranéens : Comment construire une Méditerranée entreprenante qui favorise l’emploi ? 2

L’événement organisé par le président Macron — au moment où la France préside le Conseil de l’Union européenne et un an après l’adoption du nouvel agenda pour la Méditerranée par la Commission européenne— se veut bien plus large que le Sommet des deux rives de 2019 cantonné aux pays du Dialogue 5+5. « Le président de la république a souhaité élargir le périmètre à toute la Méditerranée. Il souhaite que la société civile soit à l’honneur », explique Karim Amellal, ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée. 

Un président absent physiquement parti à Moscou et Kiev pour tenter de désamorcer la crise Russo-Ukrainienne mais qui a fait passer des messages en visio. Sur un écran XXL, le président a annoncé la création d’un fonds spécifique de 100 millions d’€ de soutien aux entrepreneurs souhaitant investir au Maghreb. 

« C’est un fonds qui est destiné aux entrepreneurs vivant en France pour aller travailler, créer, s’étendre de l’autre côté de la Méditerranée. Ce fonds sera doté de 100 millions d’euros. Il permettra ici de nouvelles opportunités mais aussi de l’emploi créé partout sur la rive sud de la Méditerranée pour offrir des perspectives à la jeunesse », a annoncé le président de la République. Un appel à projets doté de 3 million d’€ sera également lancé cette année dédiée aux acteurs de la société civile de la rive sud. 

Une première promotion de 15 talents devrait être recrutée d’ici la fin 2022. 

100 millions d’€ en soutien aux entrepreneurs en phase d’amorçage 

Marseille en direct du Forum des mondes méditerranéens : Comment construire une Méditerranée entreprenante qui favorise l’emploi ? 1

« Il y a un vide de projets portés par des entrepreneurs français qui ne trouvent pas de financements. Nous souhaitons en phase d’amorçage créer un fonds pour soutenir les initiatives », précise Karim Amellal. 

La société civile a été sollicitée en amont de l’événement pour imaginer des solutions concrètes dans six domaines : Environnement, biodiversité et développement durable ; Éducation, formation, mobilité ; Inclusion et solidarité ; Emploi, entrepreneuriat et numérique ; Culture et patrimoine et Action territoriale et développement durable. 

150 jeunes issus de 10 pays des rives sud et nord ont « planché » durant six mois pour concevoir un document renfermant des initiatives concrètes. 

« Ces propositions nous mettent au pied du mur », a réagi en visio le président Macron. Un livre Blanc voué à être étoffé au terme de ces deux journées d’échanges. 

Investi à tous les étages, le Palais des Congrès avait un peu des airs de foire méditerranéenne avec ses nombreux stands d’associations issues des deux rives regroupées sous la bannière le Village des projets et son village de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat. Face à ce trop plein d’initiatives, de forums et d’ateliers, le visiteur risque de s’y perdre… La Méditerranée fragmentée, désunie face aux multiples crises, semble vouloir se construire.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.