Maroc : L'Union européenne s’est engagée à investir 1,6 milliard d'euros sur les 5 prochaines années, pour soutenir la transition énergétique et numérique du pays
@MarocDiplomatie
#Actualite #Climat #EchangesMediterraneens #Economie #EnergiesRenouvelables #Europe #Financement #Institutions #Investissement #TransitionEnergetique #UnionEuropeenne #MAROC
Agence Ecofin
mercredi 23 février 2022 Dernière mise à jour le Mercredi 23 Février 2022 à 10:26

Le royaume chérifien veut réduire de 45,5 % ses émissions de gaz à effet de serre, d’ici 2030. Il s’est fixé pour objectif de porter à plus de 52 % la part des énergies renouvelables, d’ici 2025. 

Au Maroc, l’Union européenne (UE) s’est engagée à investir 1,6 milliard d’euros (1,8 milliard $) sur les 5 prochaines années, pour soutenir la transition énergétique et numérique. L’annonce a été faite par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen (photo).

« C’est une grande opportunité pour la transition verte et numérique. Le Maroc est un pays avec lequel nous avons construit un partenariat stratégique, étroit et solide », a-t-elle déclaré.

L’accord avec l’UE fait du pays la première nation africaine bénéficiaire du programme « Global Gateway », visant à mobiliser jusqu’à 300 milliards d’euros sur la période 2021-2027 en faveur de projets impliquant le numérique et le climat. Il augmente les disponibilités financières disponibles pour la poursuite de la transition énergétique du pays.

Dans le but de réduire de 45,5% ses émissions à l’horizon 2030, le Maroc s’est fixé pour objectif de disposer de 52% d’énergies renouvelables dans la capacité électrique installée au plus tard en 2025. Pour y parvenir, il a noué de nombreux partenariats ces dernières années pour obtenir des financements climat auprès des institutions financières.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.