La Libye a annoncé avoir démarré la production de 14 000 barils par jour de pétrole sur le champ de Tahara, dans le bassin de Hamada
@Agocoarabian
#Actualite #Economie #Entreprises #Gaz #Hydrocarbures #Petrole #VieDesEntreprises #LIBYE
Agence Ecofin
jeudi 3 mars 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 3 Mars 2022 à 10:00

En janvier, la compagnie publique libyenne NOC avait annoncé qu’elle se prépare à lancer deux projets pétroliers qui généreront environ 18 000 barils par jour. 

Le lundi 21 février, l’Arabian Gulf Oil Company (AGOCO), une filiale de la société publique libyenne du pétrole (NOC), a annoncé avoir démarré la production de 14 000 barils par jour de pétrole sur le champ de Tahara, dans le bassin de Hamada. C’est un plateau rocheux avec des bassins sablonneux, dans la partie occidentale du Sahara libyen.

Le coup d’envoi de la production a été donné par Mustafa Sanallah, le patron de la NOC. En dehors du pétrole brut, le champ produira également 6 millions de pieds cubes de gaz naturel par jour, qui seront utilisés pour satisfaire les besoins en énergie du champ lui-même.

Selon AGOCO, la production du site a le potentiel d’être portée à 40 000 barils par jour, grâce à des puits supplémentaires dont le développement pourrait être envisagé.

Le pays d’Afrique du Nord produit actuellement 1,2 million de barils de pétrole par jour et est exempté de quota de réduction de son offre.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.