navire de forage
#Actualite #Gaz #Petrole #Ressources #Technologie #TURQUIE
Denys Bédarride
samedi 28 mai 2022 Dernière mise à jour le Samedi 28 Mai 2022 à 07:30

Le ministre turc de l’Énergie et des Ressources naturelles, Fatih Donmez, a annoncé que le quatrième navire de forage est arrivé dans le pays le 19 mai pour rejoindre la flotte des navires de forage.

Il a fait savoir, le 16 mai, lors d’une réunion à Istanbul sur les technologies de l’industrie pétrolière, que le quatrième navire de forage avait passé près de deux mois à naviguer vers la Turquie.

Il a expliqué que le navire, qui se dirigera d’abord vers le port de Mersin, dans le sud du pays, y restera environ deux mois pour achever les préparatifs nécessaires à l’exploration.

Fatih Donmez a rappelé que le navire mentionné commencera les travaux d’excavation après l’achèvement de sa peinture et l’achèvement d’autres tests.

Il a également précisé que le quatrième navire de forage est classé parmi les navires de forage profond de septième génération, soulignant qu’aucun navire de forage ne les surpasse en termes de technologies.

Dans un contexte connexe, le ministre turc a déclaré qu’ils avaient foré 112 puits à terre au cours de l’année écoulée, soulignant son intention de porter ce nombre à 150 puits d’ici la fin de 2022.

Le président de la République de Turquie Recep Tayyip Erdogan avait précédemment annoncé la découverte du plus grand champ gazier de l’histoire de la Turquie en mer Noire, avec une réserve de 320 milliards de mètres cubes, puis il a annoncé plus tard des estimations plus élevées après avoir découvert 85 milliards de mètres cubes supplémentaires.

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *