L’Algérie relance les échanges commerciaux avec l’Espagne qui avaient été gelés 
#Commerce #Diplomatie #EchangesMediterraneens #Espagne #ALGERIE
Denys Bédarride
mardi 9 août 2022 Dernière mise à jour le Mardi 9 Août 2022 à 07:00

L'Association des banques algériennes (gouvernementale) a annoncé la suspension de la décision de gel des échanges commerciaux avec l'Espagne et la reprise des échanges intra-régionaux avec elle.

Les établissements bancaires opérant en Algérie ont reçu une nouvelle directive stipulant que la décision d’arrêter tout processus de localisation bancaire pour mener des opérations commerciales avec Madrid est terminée.

Selon le document consulté par l’Agence Anadolu, la nouvelle décision est intervenue à la suite d’un processus d’évaluation de la décision précédente et des consultations avec les acteurs concernés dans le domaine du commerce extérieur.

“Cela nous permettra, désormais, d’effectuer des paiements ou de livrer des documents aux banques pour l’exportation et permettra aux entreprises espagnoles d’exporter vers l’Algérie”, a rapporté le 29 juillet le journal espagnol “El Pais”, citant une source diplomatique européenne travaillant en Algérie.

Le 9 juin, l’Association des banques algériennes a donné des directives aux institutions financières pour geler les opérations d’exportation et d’importation vers et depuis l’Espagne et pour arrêter toute domiciliation bancaire ayant pour but d’effectuer des opérations commerciales avec Madrid”.

La décision est intervenue quelques heures après que la Présidence algérienne a annoncé la suspension immédiate du traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération avec l’Espagne, signé le 8 octobre 2002.

La décision algérienne est venue en réponse aux déclarations du Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez tenues au Parlement et dans lesquelles il a réitéré son adhésion à la décision de soutenir l’initiative d’autonomie proposée par Rabat dans la région contestée du Sahara avec le Front Polisario.

Les médias algériens et espagnols ont écrit à l’époque que la décision avait provoqué une paralysie commerciale complète entre les deux pays, à l’exception des exportations de gaz qui se poursuivaient de l’Algérie vers l’Espagne.

Selon les chiffres de l’Institut espagnol du commerce extérieur, les exportations de l’Espagne vers l’Algérie en 2020 se sont élevées à 2 107 millions de dollars, tandis que les importations se sont élevées à 2 762 millions de dollars.

Source : Agence Anadolu

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.