La Tunisie se classe à la 65ème place des pays les plus innovants et en première place des pays du Maghreb
#AnalyseEconomique #Innovation #NouvellesTechnologies #Startup #TUNISIE
Denys Bédarride
mercredi 16 septembre 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 16 Septembre 2020 à 09:17

La Tunisie améliore son classement mondial et reste leader au Maghreb dans le Global Innovation Index (GII) de la World Intellectual Property Organisation (WIPO).

Selon la 13ème édition du GII de la WIPO, publiée le 2 septembre 2020 et rédigée en collaboration avec l’Institut Européen d’Administration des Affaires (INSEAD) et l’Université de Cornell (Etats-Unis), la Tunisie se situe à la 65ème position sur un total de 131 pays, soit un bond de cinq places par rapport à 2019. 

A travers le GII, la WIPO cherche à établir un classement mondial en termes d’innovation en examinant 80 indicateurs sur les activités novatrices et autres critères mesurables. 

Parmi les pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure (29 pays), la Tunisie est à la 7ème position devant le Maroc (8ème). Elle est par ailleurs à la 3ème place à l’échelle du continent africain, et première au Maghreb. 

Noter que sur certains indicateurs la Tunisie reste à la queue du classement. En effet, pour la sophistication du marché et celle du milieu des affaires, la Tunisie est classée à la 110ème et 112ème position respectivement. 

D’autres indicateurs, tels que les institutions (75ème position) et les infrastructures (74ème position) restent largement améliorables, tandis que la capital humain et la recherche ou encore les connaissances et les innovations technologiques sont en bonne position (38ème et 52ème positions respectivement)

En effet, la Tunisie est dotée d’un système éducatif comptant plus de 300 000 étudiants diplômés de l’enseignement supérieur sur les standards européens, dont environ 6500 ingénieurs diplômés par an. 

Pour rappel, une loi relative à la promotion des Startups (Startup Act) avait été promulguée en 2018, visant à la simplification des procédures administratives, la facilitation de l’accès au financement, l’encouragement de l’entreprenariat et la création des conditions nécessaires pour une percée internationale des Startups tunisiennes. Ainsi, depuis 2019, plus de 290 Startups ont été labélisées Startup Tunisia

A noter aussi que le ministère des Technologies de la communication et de la Transformation digitale est le seul ministère dont le ministre, Fadhel Kraiem, a été maintenu dans le nouveau gouvernement

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *