L’Algérie et la Chine renforcent leur coopération dans les technologies de l’information
Compte Twitter de l'agence APS
#Chine #Cooperation #Diplomatie #Telecommunication #ALGERIE
Denys Bédarride
vendredi 16 octobre 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 16 Octobre 2020 à 14:50

Les technologies de l’information et de la communication figurent parmi les nombreux domaines dans lesquels la Chine et l’Algérie collaboreront davantage. Les deux pays ont signé le 11 octobre un accord de coopération économique et technique portant sur un don de 14,8 millions de dollars.

Yang Jiechi, membre du bureau politique et directeur du bureau de la commission des affaires étrangères du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a effectué une visite officielle en Algérie du 10 au 11 octobre 2020. Selon le ministère algérien des Affaires étrangères, le séjour s’inscrivait dans le cadre de « l’échange de visites entre responsables des deux pays en vue du renforcement et de la promotion des liens d’amitié et de coopération entre l’Algérie et la République populaire de Chine ».

Yang Jiechi – qui a été reçu en audience par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et par le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum – a évalué avec ses hôtes respectifs les relations de coopération entre les deux pays dans divers domaines, notamment les technologies de l’information et de la communication. Ils ont aussi examiné les possibilités de promouvoir et de développer ce secteur.

Partenariat stratégique global

Lors de ce voyage en Algérie, auquel a pris part Wang Xiaotao, le président de l’Agence chinoise de coopération internationale pour le développement (CIDCA), un accord de coopération économique et technique portant sur un don de 100 millions de yuans (14,8 millions de dollars) a été signé. L’argent servira au financement des projets de coopération entre les deux pays.

Selon le site elmoujahid.com, la coopération entre l’Algérie et la Chine a été promue au rang de partenariat stratégique global en 2014. C’est d’ailleurs grâce à cette collaboration que la Chine a aidé l’Algérie à construire et à lancer en décembre 2017 son premier satellite de télécommunications. L’équipement spatial avait été propulsé dans l’espace par une fusée chinoise Longue Marche-3, depuis le centre de lancement de Xichang, dans la province du Sichuan.

Source : Agence Ecofin.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *