L’ Egypte devrait recevoir la visite d’Israël pour développer de nouvelles coopérations économiques
#Cooperation #Decideurs #EGYPTE #ISRAEL
Denys Bédarride
jeudi 3 décembre 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 3 Décembre 2020 à 12:15

Selon des médias israéliens, le Premier ministre Benyamin Netanyahou se prépare à une visite officielle en Egypte pour discuter de coopération économique. Depuis plusieurs mois, l’Etat hébreu a entamé une stratégie de rapprochement avec les pays arabes et africains notamment.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, pourrait atterrir en Egypte dans les prochaines semaines. C’est ce que révèlent des sources diplomatiques citées par le quotidien israélien Maariv.

Selon les informations actuellement disponibles, des négociations seraient en cours entre des responsables des deux pays pour organiser la rencontre entre Abdel Fatah al-Sissi et le dirigeant israélien. Cette visite devrait permettre aux deux parties de renforcer leurs relations économiques grâce notamment à l’organisation d’une réunion bilatérale entre des délégations commerciales israélienne et égyptienne, afin de discuter de projets économiques communs.

Si elle est confirmée, cette visite s’inscrira dans le cadre de l’opération de séduction diplomatique engagée par Israël auprès de plusieurs pays arabes et africains. Sous l’égide des Etats-Unis, l’Etat hébreu a réussi ces derniers mois à conclure des accords de normalisation de ses relations diplomatiques avec le Bahreïn, les Emirats arabes unis et bientôt le Soudan.

Les relations entre les républiques israélienne et égyptienne ont été souvent rythmées par des tensions diplomatiques et des conflits, dont le plus connu est la guerre israélo-arabe de 1948-1949. Malgré la signature d’un traité de paix israélo-égyptien en 1979, les rapports entre les deux pays ont souvent été froids, jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Abdel Fatah al-Sissi qui a réchauffé les relations entre Le Caire et Tel-Aviv.

Pour rappel, en 2018, le Premier ministre israélien s’était rendu au Caire en secret où il a discuté avec le président Abdel Fattah Al-Sissi d’une trêve dans la bande de Gaza qui était en proie à des violences.

Source Agence Ecofin 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *