Egypte : CMA CGM va exploiter et gérer le futur terminal du port d'Alexandrie
#TransportMaritime #VieDesEntreprises #Alexandrie #EGYPTE
Denys Bédarride
jeudi 28 janvier 2021 Dernière mise à jour le Jeudi 28 Janvier 2021 à 11:46

À l’occasion du déplacement en Égypte de Rodolphe Saadé, Président Directeur général du Groupe CMA CGM, un leader mondial du transport maritime et de la logistique, les autorités égyptiennes ont confirmé leur intention de conclure un partenariat à long terme avec CMA CGM pour l’exploitation et la gestion du Pier 55, le futur terminal polyvalent du port d’Alexandrie. Les opérations débuteront en 2022 avec une capacité prévue d’1,5 millions d’EVP. Un choix stratégique pour le développement des opérations portuaires de CMA CGM en Méditerranée.

Ce partenariat comprendra également le développement de solutions logistiques, la digitalisation, la formation des jeunes générations dans les domaines maritime et logistique, ainsi que d’autres investissements.

Un nouveau terminal pour le développement du port d’Alexandrie

Le terminal Pier 55, qui couvre une superficie de 560 000 mètres carrés avec des quais de plus de 2 km de long, aura une capacité d’environ 1,5 million d’EVP (équivalent vingt pieds) et facilitera le déploiement des plus grands navires du Groupe. Les opérations devraient commencer en 2022.

En Égypte, le Groupe emploie actuellement près de 300 personnes et fait escale dans 6 ports, reliant le pays au reste du monde. Chaque année, les navires du Groupe traversent le canal de Suez plus de 700 fois.

CMA CGM renforce sa présence stratégique en Méditerranée

CMA CGM renforce son positionnement stratégique et son expertise d’opérateur de terminaux à conteneurs en Méditerranée avec une capacité totale de près de 7 millions d’EVP notamment :

Au carrefour de l’Afrique, de l’Asie et de l’Europe, la Méditerranée représente une zone majeure pour le développement des activités du Groupe dans le domaine du transport maritime, des opérations portuaires et de la logistique.

CMA CGM va déployer en Méditerranée ses futurs navires propulsés au GNL

Engagé dans la transition énergétique du transport maritime, le Groupe déploiera également sur son service entre l’Asie et la Méditerranée des navires propulsés au GNL de 15 000 EVP d’ici la fin 2021. Dans le cadre de sa vision stratégique, Rodolphe Saadé a décidé de choisir Marseille-Fos pour souter ces nouveaux navires au GNL, faisant de la Méditerranée une région majeure pour le développement de l’utilisation du GNL.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *