Brouillon auto 78
#Economie #Mediterranee #TransportMaritime #Espagne
Denys Bédarride
mardi 2 février 2021 Dernière mise à jour le Mardi 2 Février 2021 à 09:25

Les objectifs sont d’accroître la compétitivité d’un Port « plus vert et plus humain » en diversifiant le négoce portuaire et en différenciant l’offre de services, grâce à l’innovation, la digitalisation et la capacité d’adaptation aux changements, tout en attirant de nouvelles activités logistiques.

Dans le cadre du IVe Plan stratégique 2021-2025, présenté dernièrement par Mercè Conessa, présidente du Port de Barcelone, le développement des infrastructures portuaires va s’articuler autour de trois orientations :

1) augmentation du volume des marchandises qui transitent par le port avec un objectif de 70 milliards d’euros contre 65 aujourd’hui ;

2) parvenir à électrifier 50% des quais à conteneurs et RORO ;

3) augmenter le nombre de salariés pour atteindre les 40 000 personnes qui travaillent quotidiennement ou régulièrement dans l’enceinte portuaire.

Le nouveau Plan établit deux échéances : 

– la première court jusqu’à 2025, et comporte un ensemble d’objectifs stratégiques et opérationnels, spécifiques et quantifiables;

– la seconde est à plus long terme, jusqu’en 2040, et repose sur les grandes lignes d’actions nécessaires afin de renforcer le positionnement et la compétitivité du Port de Barcelona.

L’objectif est de disposer « d’un port qui aura modernisé ses infrastructures, généré de l’activité économique et soutenu le tissu industriel, un port qui maintiendra la croissance économique indispensable. Notre Plan stratégique doit rendre possible une société plus prospère, un port plus vert et plus humain », a assuré la présidente du Port de Barcelona.

Le IVe Plan Stratégique, dans la continuité des précédents publiés depuis 1997, est le fruit d’un processus participatif dans lequel se sont impliqués 200 professionnels de la Communauté portuaire de Barcelone et les principales parties prenantes du Port.

Le nouveau Plan a analysé les possibles scénarios et tendances qui se produiront à l’avenir et a élaboré une proposition stratégique pour définir le port du futur.

La nouvelle mission du Port de Barcelona est de « générer de la prospérité en développant la compétitivité grâce à la prestation des services logistiques et de transport ».

Le Plan fait état de plusieurs ligne d’action : 

– dynamiser la transition énergétique,

– favoriser le développement des énergies renouvelables et les carburants plus propres, électrifier les quais… en vue de décarboner l’activité portuaire et de minimiser son impact sur l’environnement et les personnes;

– accroître la compétitivité du Port en diversifiant le négoce portuaire et en différenciant l’offre de services, grâce à l’innovation, la digitalisation et la capacité d’adaptation aux changements, tout en attirant de nouvelles activités logistiques ;

– stimuler les ressources humaines, en encourageant la formation et en contribuant à générer un point central de connaissances dans les secteurs logistique et de l’économie bleue.

José Alberto, directeur général du Port précise :

« 37 000 personnes travaillent au Port. Nous voulons être plus nombreux. Pour cela nous devons nous concentrer sur la promotion de la formation dont les entreprises ont besoin et favoriser l’entreprenariat en détectant les nouvelles économies génératrices d’emploi qui sont dans une phase initiale d’innovation comme l’économie bleue ».

La présidente a précisé que ce Plan « donnait le coup d’envoi du nouveau Quai Catalunya, qui positionnera toute l’activité conteneurisée dans la partie Sud du Port ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *