Tunisie : Quelle est sa situation financière et monétaire ?
#Banque #Economie #Finance #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 15 février 2021 Dernière mise à jour le Lundi 15 Février 2021 à 11:10

L’exécution du budget à fin novembre fait état d’une baisse des ressources propres de 6,7% sur un an, d’une hausse des dépenses de 2,9% et d’un creusement du déficit de -3,7 à -7,1 milliards TND (de -1,1 à -2,1 milliards d’€).

Le ministre de l’économie, des finances et de l’appui à l’investissement Ali Kooli a annoncé le 10 février avoir trouvé un accord pour un prêt syndiqué auprès d’un pool bancaire remboursable sur cinq ans avec : pour le prêt en euro, un taux annuel de 2% ou de 2,75% pour un remboursement en deux tranches ; pour le prêt en dollars, un taux annuel de 2,75% ou de 3,5% pour un remboursement en deux tranches. 

Pour rappel, ce prêt syndiqué était inscrit dans la loi de finances 2021. Le ministre Kooli avait réuni les directeurs généraux des banques et des institutions financières le 5 février pour les notifier de sa demande. 

Par ailleurs, le Trésor a levé 296 M TND en Bons du Trésor Assimilables (BTA) lors de son adjudication de février, après 323 M TND en janvier. L’adjudication a porté sur trois lignes de BTA, qui encourent sur 6, 9 et 11 ans à des taux entre 9,214% et 9,5%. Pour rappel, le budget 2021 prévoit 18,6 Mds TND (5,7 Mds EUR) d’emprunts dont 5,6 Mds TND (1,7 Md EUR) sur le marché domestique. 

Les remboursements de la dette devraient s’élever à 15,7 Mds TND (4,8 Mds EUR).

L’exécution du budget à fin novembre fait état d’une baisse des ressources propres de 6,7% sur un an, d’une hausse des dépenses de 2,9% et d’un creusement du déficit de -3,7 à -7,1 milliards TND (de -1,1 à -2,1 milliards d’€). 

La baisse des ressources propres (-6,7% en g.a. à 26,5 Md TND – 8,1 Mds EUR) provient essentiellement de celle des recettes de TVA (-9,8% à 6,4 Mds TND – 1,95 Md EUR) et de l’impôt sur les sociétés (- 18,5% à 2,6 Md TND – 780 M EUR), en lien avec l’impact de la crise du covid-19 sur l’activité économique. En parallèle, les dépenses publiques hors service de la dette ont légèrement augmenté (+2,9% en g.a. à 29,5 Md TND – 9 Md EUR). 

La baisse des dépenses d’interventions et transferts (-36,6% à 3,8 Mds TND – 1,2 Md EUR –, notamment grâce à la baisse des subventions aux carburants de -62,9% à 780 M TND – 240 M EUR) n’a pas permis de compenser l’accroissement de la masse salariale (+12,8% à 17,3 Mds TND – 5,3 Mds EUR –, soit 77% des dépenses de fonctionnement et 58% des dépenses totales hors service de la dette) et des prêts (+84,5% à 2,6 Mds TND – 790 M EUR). 

A noter que les ressources d’emprunt (satisfaisant le besoin de financement) sur les 11 premiers mois de 2020 ont progressé de +19,3% en g.a. à 11 Mds TND – 3,4 Mds EUR. Il s’agit pour 43% d’emprunts extérieurs auprès des bailleurs et pour 57% d’emprunts domestiques. 

Enfin, l’encours de la dette fin octobre 2020 s’élevait à 91,8 Mds TND – 27,9 Mds EUR – et était essentiellement de la dette extérieure (66%). 

Source Ambassade de France en Tunisie 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *